RD Congo : Omari libéré sous caution

Tous interpellés mardi soir dans le cadre d’une affaire de détournements de fonds présumés, les deux vice-présidents de la Fédération congolaise de football (Fecofa), Roger Bondembe et Théobald Binamungu, et le secrétaire général aux Sports de la RDC, Barthélémy Okito, ont été libérés sous caution jeudi pour un montant d’un million de francs congolais, soit 625 dollars.

La veille déjà, le président de la Fecofa, Constant Omari, lui aussi placé en garde à vue, avait été remis en liberté pour des raisons de santé. Contacté par Radio Okapi, l’avocat d’un des prévenus a dénoncé un “dossier vide” et une “procédure biaisée“. Les quatre hommes ont toutefois l’interdiction de quitter le territoire et ils doivent rester à disposition de la justice.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!