La question qui dérange : Faut-il virer Wilmots même en cas de qualification ?

A la tête des Eléphants depuis six mois, Marc Wilmots n’est pas parvenu à faire franchir un cap à son équipe. Le technicien belge vit même un véritable cauchemar en multipliant les mauvais résultats. Alors, faudra-t-il le limoger quelque soit le résultat contre le Maroc le 11 novembre prochain ?

Recruté par la Fédération ivoirienne de football sans même avoir fait acte de candidature, Marc Wilmots est arrivé à la tête de la Côte d’Ivoire avec beaucoup d’ambitions et avec une belle réputation. Six mois après, l’aventure de l’ancien sélectionneur des Diables Rouges est en train de tourner au cauchemar. Depuis son arrivée, Wilmots n’a collectionné que des records négatifs : première défaite de la Côte d’Ivoire par cinq buts d’écart depuis 1993, premières défaites de la Côte d’Ivoire à domicile contre la Guinée et le Gabon. Et une honteuse place de 61è au classement mondial.

Avant l’arrivée de Marc Wilmots, les Eléphants étaient leaders du groupe C des éliminatoires à la Coupe du monde 2018. Après une défaite et un nul, l’avance des pachydermes ivoiriens a fondu comme glace au soleil. Et à une journée de la fin des qualifications, c’est le Maroc qui occupe désormais la première place. Pour voir la Russie, la Côte d’Ivoire doit obligatoirement battre les Lions de l’Atlas le 11 novembre prochain. Ce qui ne sera pas une sinécure au vu de la forme actuelle des Eléphants.

Marc Wilmots a clairement manqué d’humilité à son arrivée sur le banc des Eléphants. Techniquement, il n’a rien apporté à l’équipe. Dans la gestion humaine de l’équipe, il s’est aussi montré catastrophique. On en veut pour preuve l’épisode dégoûtant du brassard de capitaine. Il est clair que le technicien belge n’a pas les aptitudes pour diriger une équipe comme des Eléphants. Alors, faut-il le virer une fois le match contre le Maroc terminé, et cela quelque soit l’issue de cette rencontre ? La FIF ne ferait-elle pas mieux en engageant un nouveau sélectionneur ? Vos avis nous intéressent !

 

Linda Oriane O.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!