L’indiscrétion de SM : La FIF tire les oreilles à Marc Wilmots

Les relations entre la Fédération ivoirienne de football et Marc Wilmots se sont sérieusement tendues après la défaite de la Côte d’Ivoire contre le Gabon à Bouaké le 5 septembre dernier. L’instance fédérale a même demandé des comptes à son sélectionneur national.

La lune de miel entre la Fédération ivoirienne de football (FIF) et Marc Wilmots est terminée. Tout puissant après sa nomination, le technicien belge est aujourd’hui affaibli par les mauvais résultats de son équipe. Après la défaite devant le Gabon à Bouaké (1-2), le successeur de Michel Dussuyer a été convoqué par Sory Diabaté, le vice-président de la FIF.

Au cours de cet entretien, le dirigeant ivoirien n’a pas manqué de faire savoir ses inquiétudes au sélectionneur national devant les mauvais résultats des Eléphants depuis que le Belge en a pris les rênes. Avec trois défaites en quatre rencontres dirigées, Marc Wilmots connait des débuts épouvantables. Ce que Sory Diabaté ne s’est pas privé de le lui rappeler. « Coach, les résultats ne sont pas bons. Aucun des sélectionneurs que nous avons nommé ces dernières années, n’a connu des résultats aussi catastrophiques. Il est temps de redresser la barre. La Côte d’Ivoire doit se qualifier pour la Coupe du monde », aurait ainsi martelé le numéro 2 de la FIF à l’endroit du Belge.

Ce n’est pas tout. La FIF a également décidé de restreindre le champ d’action et l’influence de son sélectionneur national. « Marc Wilmots faisait un peu tout ce qu’il voulait. Cela ne sera plus le cas désormais », confie notre source.

 

Abdoul Kapo
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!