L’indiscrétion de SM : La FIF avait informé Wilmots pour Kolo Touré

Marc Wilmots, qui soutient n’avoir pas été informé de la nomination de Kolo Touré dans le staff technique des Eléphants, l’avait bien été par la Fédération ivoirienne de football.

La nomination de Kolo Touré comme deuxième adjoint de Marc Wilmots, n’a pas fini de faire parler d’elle. Le sélectionneur des Eléphants soutient qu’il n’a pas été informé au préalable par la Fédération ivoirienne de football. Mais cette version serait un peu éloignée de la vérité.

Selon une information provenant de l’instance fédérale, Marc Wilmots avait bel et bien été informé de l’arrivée de l’ancien défenseur de Liverpool. « Avant le voyage au Mali, Marc Wilmots a eu une réunion avec Sidy Diallo, Sory Diabaté et Feh Kessé à Ivosep (l’entreprise mortuaire dirigée par Sidy Diallo, le président de la FIF, Ndlr). Au cours de cette réunion, il avait été informé de la nomination de Kolo », assure notre source.

 

« Il peut légitimement penser qu’on lui a imposé Kolo »

 

Ce jour-là, certainement fâché, Wilmots n’avait lâché aucun mot. « Quand on lui a donné la parole, il n’avait rien dit. Mais on savait qu’il n’était pas content ». Au fond, le technicien belge, qui n’a jamais voulu travailler avec des adjoints ivoiriens, n’était pas pour l’arrivée de Kolo Touré dans son staff. Mais Sidy Diallo ne lui a pas laissé le choix. « C’est vrai que le président (Sidy Diallo) avait déjà pris sa décision. Sinon, il a informé Wilmots. Mais de la manière dont les choses se sont passées, il peut légitimement penser qu’on lui a forcé la main ; qu’on lui a imposé Kolo », conclut notre interlocuteur.

 

Lebéni Koffi
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *