Ligue 1, Asec Mimosas : Amani Yao et Amed Touré ne se parlent pas !

Entre l’entraîneur de l’Asec Mimosas et son buteur, ce n’est vraiment pas le grand amour.

 

Sauveur de l’Asec Mimosas l’année passée, Amed Touré n’est plus qu’un simple remplaçant cette saison. Sans raison, l’attaquant international burkinabè a vu son statut être remis en cause par Amani Yao. L’entraîneur des Mimos préférait par exemple aligner un milieu de terrain, en l’occurrence Ta Bi Willy Braciano, à la pointe de son attaque plutôt que le deuxième meilleur buteur du championnat passé (17 réalisations en 19 rencontres). Incompréhensible !

 

Si les observateurs ont du mal à expliquer la gestion de Touré par Amani Yao, les habitués de Sol Béni ne sont pas, eux, surpris. « Amani Yao n’a jamais porté Amed Touré dans son coeur. La saison passée, il était obligé de l’aligner car Amed a été très performant dès son premier match. Amani a profité de la nouvelle saison pour le mettre sur le banc et mettre au cœur de son système des joueurs à lui », accuse un proche de l’international burkinabè.

 

On apprend ainsi qu’Amani Yao n’adresse pas la parole à son attaquant même quand celui-ci brillait de mille feux. « Amani Yao ne parle pas avec Amed, tous les joueurs le savent. Leurs rapports se limitent au strict minimum. Amed s’en ai plaint à plusieurs reprises auprès de Baky (Koné) », glisse notre interlocuteur. Cette version est confirmée par un joueur du club. « Je ne peux pas vous en dire plus. Mais retenez que le coach et Amed ne sont pas les meilleurs amis du monde. Je ne les ai jamais vus discuter ! Mais le coach n’est pas obligé d’avoir des causeries avec nous », tente-t-il de dédramatiser.

 

Abdoul KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!