Ligue 1, ASEC : C’est la guerre entre Baky Koné et Amani Yao

Plus rien ne va entre Baky Koné et Amani Yao. Le président de la section football de l’ASEC Mimosas et son entraîneur se livrent une guerre qui ne dit pas son nom.

 

C’est un euphémisme que de dire que les relations entre Baky Koné et Amani Yao sont tendues.  Dans les couloirs de Sol Béni, la guerre que se livre les deux hommes est un secret de polichinelle. Tout s’est gâté entre le président de la section football de l’ASEC Mimosas et son entraîneur il y a quelques mois. Patron du secteur sportif, Baky reproche à Amani Yao ses choix tactiques et humains. L’ancien joueur de l’Olympique de Marseille tient ainsi  pour responsable le technicien ivoirien des mauvais résultats du club en championnat.  « Baky n’est pas content de la gestion d’Amani Yao. Il ne comprend pas que l’entraîneur s’entête à utiliser un système de jeu qui ne donne pas de résultats », confie un habitué de Sol Béni.

 

Baky Koné soupçonne également Amani Yao de faire jouer des joueurs proches à lui au détriment de certains joueurs qui ont brillé l’an dernier et qui ont toujours donné satisfaction. Sur ce point, Baky pense clairement à Amed Touré et Alphonse Kouassi, artisans majeurs du sacre de l’an dernier, mais mis aujourd’hui, incompréhensiblement, au placard par Amani Yao.

 

De son côté, l’entraîneur mimos dénonce les interférences de Baky Koné dans son travail. Pour lui, il est inacceptable que son chef  lui impose ses idées. « Pour Amani Yao, Baky s’immisce trop dans son travail », glisse encore notre source. La tension est vive entre les deux hommes dont les relations sont désormais limitées à la portion congrue.

 

Abdoul KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!