La saga des pros ivoiriens : Nicolas Pépé sauve encore Lille

La trêve ne l’a pas refroidi. Bien loin de là. Auteur d’une phase aller proche du presque parfait (12 buts, 5 passes décisives), Nicolas Pépé a ajouté plusieurs unités à chacune de ses statistiques personnelles. Royalement servi dans la profondeur par le bon Thiago Mendes, il ajustait facilement Brice Samba (0-1, 8e). Avant, à son tour, de trouver Rafael Leao (0-2, 20e). Devant, il est vrai, des défenseurs bien trop passifs. C’en était presque trop simple, c’est dire. Paul Baysse et Yoël Armougom ont par exemple souffert.

 

Le même Pépé était d’ailleurs tout proche de mettre fin au suspense trois minutes plus tard, mais Samba s’interposait comme il le fallait (23e). Finalement, dans le temps additionnel, il trouvait Araujo (0-3, 90e+3) après un contre. Mais c’est toujours cette facilité technique, cette vision, et cette précision qui font vraiment plaisir à voir pour Nicolas Pépé. En seconde période, sa galette exceptionnelle alertait Leao. Le ciseau de l’attaquant lillois passait juste à côté. Qu’importe, bien parti pour rester dans le Nord jusqu’à la fin de la saison, l’Ivoirien est prêt à accomplir un exercice 2018-19 record !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!