La saga des pros ivoiriens : Le 17è coup de Nicolas Pépé, Gradel passeur ! 

Porté par Nicolas Pépé, Lille s’est imposé à Saint-Etienne. Max Gradel a lui aussi été décisif.

 

Nicolas Pépé restait sur quatre matches sans but ni passe décisive, alors qu’il avait été impressionnant jusqu’au début de mois de février. Mais la réussite est revenue ! Après avoir été bon face à Dijon, il a été le meilleur joueur à Geoffroy-Guichard. Le portier stéphanois, Ruffier, a d’abord été excellent en face, gagnant leurs duels ou repoussant ses frappes (10e, 29e, 46e, 56e). A l’heure de jeu, le Lillois n’a pas pu profiter de la seule erreur du gardien des Verts. Seul sur la gauche de la surface, il a ensuite été totalement oublié par Araujo (66e). Mais ce n’était que partie remise : à la 87e, il est parti sur l’aile droite, a repiqué en prenant le meilleur sur Subotic puis Saliba et a vu sa frappe déviée par le Serbe terminer dans les filets. Une récompense logique, vu son match.

 

A Toulouse, Max Gradel s’est encore distingué en se montrant décisif. Si le capitaine du Téfécé n’a cette fois pas fait frétiller les filets, c’est lui qui a offert à Yaya Sanogo la balle de l’unique but de la partie face à Guingamp.

 

En Italie, Gervinho a été très bon contre le Genoa. S’il n’a pas trouvé le chemin des filets, l’international ivoirien a accompli un match plein. Ses dribbles et son jeu en mouvement ont été un véritable calvaire pour la défense du Genoa. En tout cas, Gervinho a été primordial dans le succès obtenu par les siens.

 

Jean-David KOKOLA
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!