La question qui fâche : Zaha, Pépé et Seri ont-ils trahi la Côte d’Ivoire ?

Attendus chez les Eléphants pour affronter le Bénin et la Tunisie, Nicolas Pépé, Wilfried Zaha et Jean-Michaël Seri ont préféré ne pas répondre à la convocation du sélectionneur national. Tous les trois ont avancé des arguments qui ne tiennent pas la route pour pouvoir se soustraire de leurs obligations envers leur pays.

Dans une équipe fortement diminuée par les blessures, la défection de ces trois joueurs majeurs a été préjudiciable pour les Eléphants qui se sont inclinés devant les Ecureuils béninois. Ibrahim Kamara a dû racler les fonds de tiroir pour composer une équipe. A ce jour, le sélectionneur ne compte que 16 joueurs dont trois gardiens, dans son équipe.

Le refus de Nicolas Pépé, Wilfried Zaha et Jean-Michaël Seri d’honorer leur convocation, ressemble beaucoup à un boycott. Ou même à une trahison. La Fédération ivoirienne de football ou le sélectionneur national doivent-ils prendre des mesures disciplinaires à l’encontre des attaquants d’Arsenal et de Crystal Palace ; et du milieu de Galatasaray ? Pour éviter que ce genre d’attitude se répète à l’avenir, serait-il souhaitable de leur infliger des sanctions financières ou les priver de sélection pendant un petit laps de temps ?

A vos claviers. Vos avis nous intéressent !

PAR JEAN-DAVID KOKOLA
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!