La question qui fâche : L’Africa Sports est-il un club maudit ?

Depuis deux semaines, le club vert et rouge vit une nouvelle crise avec en point d’orgue lundi, les déclarations de deux dirigeants qui réclament le poste de président. Du déjà vu.

 

L’Africa Sports vit des jours difficiles ces dernières semaines. Entre fronde de certains membres du bureau exécutif contre le président élu Vagba Alexis et grève des joueurs, la tasse est bien pleine. Pas assez visiblement : depuis hier lundi, le club est dirigé par deux présidents. Vagba Alexis d’un côté et Bahi Antoine de l’autre.

 

Tout a commencé dans la matinée quand Vagba a démis de leurs fonctions quatre membres, parmi lesquels Bahi Antoine, de son bureau exécutif. Vice-président avant la décision prise par Vagba Alexis, Bahi Antoine a aussitôt répliqué en annonçant la mise à l’écart du président élu. « Je prends les rênes du club jusqu’à la fin de la saison. Je ne peux pas regarder notre club foncer tout droit dans le gouffre. A la fin de la saison, je ferai le point avec les Membres associés mobilisés. Je suis désormais le président de l’Africa. C’est bon comme ça pour Vagba ! », a-t-il annoncé.

 

Du coup, l’Africa Sports connait un bicéphalisme à sa tête. Une situation honteuse que le club avait déjà vécu sous Koné Cheick Oumar il y a quelques années. A l’époque, c’est Vagba Alexis, soutenu par la Fédération ivoirienne de football, qui s’était autoproclamé président, éjectant Koné de son poste de président. Triste tout ça ! Alors, l’Africa Sports, abonné aux crises et palabres, est-il un club maudit ? Le club vert et rouge connaîtra-t-il un jour la paix et la quiétude ? Donnez-nous vos avis !

 

Joachim TIEGNA
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *