Kamara Ibrahim : « Si on pense qu’on ira se balader en Guinée, on se trompe »

Après avoir obtenu quatre points sur six dans sa double confrontation contre la Centrafrique, Kamara Ibrahim va passer son premier grand test ce dimanche à Conakry. Le sélectionneur ivoirien est conscient de la tâche qui l’attend face au Syli National.

 

S’il n’était pas présent dans le staff ivoirien lors de la victoire de la Guinée sur la Côte d’Ivoire au stade de la Paix de Bouaké il y a un peu plus d’un an, Kamara Ibrahim n’a cependant rien n’oublier. Le sélectionneur ivoirien estime d’ailleurs que son adversaire de dimanche s’est bonifiée depuis cette rencontre. « Ça fait plus d’un an que la Guinée nous a battu. La Guinée est désormais une grande équipe. Elle a énormément progressé et est en bonne santé sportive », fait-il remarquer.

 

Kamara Ibrahim s’attend donc à une partie compliquée face au Syli National. Il tire l’attention de son équipe. « Si on pense qu’on ira se balader en Guinée, on se trompe gravement. Ça sera une rencontre difficile. Il va falloir batailler dur », confie le technicien ivoirien.

 

Si plusieurs observateurs font de ce choc un « match de la mort » en raison de la rivalité entre ces deux pays limitrophes, le successeur de Marc Wilmots ne voit pas les choses sous ce prisme. « Pour nous, c’est un match comme les autres. Ce n’est pas le match de notre vie, même si nous serons bien évidemment contents de le remporter pour valider notre qualification à la CAN. Mais si on ne se qualifie pas dimanche, on le fera chez nous lors de la dernière journée », a assuré coach Kamara.

 

Abdoul KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *