Kalou Bonaventure (ex-footballeur) : « Je suis candidat pour sortir Vavoua de la pauvrété »

L’ex-footballeur international, Kalou Bonaventure est au pied du mur dans sa ville d’origine, à Vavoua, dans le Haut Sassandra. Vavoua est à une cinquantaine de kilomètres du chef-lieu de région, Daloa. L’ancien attaquant du PSG et des Eléphants découvre la réalité du terrain et est plus que jamais engagé à aider au mieux ses parents, “apporter le développement à Vavoua”, dit-il.

 

– Bonjour Bonaventure Kalou, Quelle est la réalité du terrain à Vavoua ?
La réalité, actuellement la campagne bat son plein. Chaque camp présente son programme et fait valoir ses arguments. Moi, j’expose les miens qui tournent autour du développement et qui, surtout, prennent en compte les préoccupations des populations à savoir notamment la fourniture d’eau potable, la voirie et l’électrification de la commune. Même si la réalité est que Vavoua est très en retard dans tous les domaines.

 

– Comment Vavoua accueille votre discours pour la gestion de la commune?
Plutôt bien. Il n’y a aucun à priori. Les populations sont très réceptives à mon discours.

 

Une première expérience sur le terrain de la gestion communale pour vous, ancien international de football : qu’est-ce que vous notez ? Comment le footballeur perçoit le terrain politique?
Je note déjà que le football et la politique sont deux mondes différents. Les populations attendent beaucoup des autorités politiques alors que sur le terrain, quelle que soit l’équipe, vous procurez directement la joie à vos supporters. En politique, vous vivez les réalités des populations, leur quotidien, leurs attentes et leurs espoirs. Le contact est direct en politique. Vous constatez combien les populations souffrent et aussi combien elles attendent énormément de leurs leaders, leurs autorités.

 

– Quel est le message qui sous-tend votre campagne?
Pas de message spécial qui sous-tend ma campagne comme un agenda caché. Sauf que je veux apporter une réponse aux préoccupations des populations de Vavoua, amorcer et réaliser le développement de cette région longtemps laissée à l’abandon par tous. Mon message est celui du développement de Vavoua.

 

– La campagne se déroule comme vous l’aviez souhaitée et prévue?
Jusqu’ici oui. J’espère que jusqu’à la fin, cet esprit de fair-play régnera.

 

– Quelles sont les grandes lignes du projet que vous vendez aux habitants de Vavoua ?
Comme je l’ai indiqué plus haut, mon projet pour Vavoua est celui du développement. Vavoua, je l’ai aussi déploré, est en retard à tous les niveaux. Cela dit j ambitionne de donner de l’eau potable aux populations, densifier l’électrification de la commune qui est plongée en vérité dans le noir. Je veux aussi donner à Vavoua des routes puisque celles qui existent ne le sont que de nom. Résoudre le problème de la pauvreté des femmes, de la jeunesse et de la population dans son ensemble est au centre de mes préoccupations. Il faut dire que mon programme visite tous les domaines qui touchent la commune.

 

– Au contact des populations, qu’avez-vous retenu ? Qu’est-ce que la population vous expose comme doléances ?
J’ai constaté que la population est trop pauvre. Elle est submergée par trop de problèmes en même temps sans compter avec le cadre vie insalubre et dégradé.

 

– De quels moyens disposez-vous pour gérer Vavoua ?
J’ai des idées, une autre approche, des hommes, des relations et le budget de la mairie que nous allons accroître une fois élu.

– Votre candidature à Vavoua a donné comme un bain de jouvence à la ville, vous avez créé une forte attente au sein des populations et une grande méfiance des appareils des partis politiques. Comment gérez-vous toutes ces contradictions?
Je suis déjà heureux que ma candidature fasse bouger les lignes et donne un réel espoir aux populations. Au-delà, il n’y a pas de contradiction à gérer.

 

– Si vous êtes élu maire de Vavoua, quelles sont les urgences identifiées que vous prendrez à bras le corps ?
Une fois élu, je me mettrai tout de suite au travail. Je répondrai au problème de la fourniture d’eau potable aux populations, de l’électrification de la commune, du ramassage régulier des ordures qui causent la fièvre typhoïde, l’aide aux femmes et aux jeunes. La voirie sera reprofilée. Il aura plein d’autres choses qui seront faites dans l’ urgence pour les populations et la commune.

 

– Pour ceux qui ne connaissent pas Vavoua, quel est le potentiel économique, culturel et sportif de la commune ?
La commune de Vavoua est riche dans beaucoup de domaines. C’est la nouvelle boucle du cacao, et plusieurs autres cultures pérennes. Sur le plan culturel, Vavoua est un creuset de toutes les cultures. Au niveau sportif, le tableau est sombre. Mais je veillerai à redonner vie au sport à tous les niveaux.

 

Réalisée par Fernand DEDEH
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *