Italie : Le président de Naples sanctionne durement tous les joueurs du club

Trois semaines après avoir annoncé des sanctions contre ses joueurs, qui avaient boycotté la mise au vert qu’il leur avait imposée après le match contre Salzbourg en Ligue des champions, Aurelio de Laurentiis va sanctionner les mutins. Selon La Gazzetta dello Sport, la totalité de l’effectif – à l’exception de Kévin Malcuit, blessé et absent – va se voir infliger une amende sous forme de retenue sur salaire équivalant à 25 % de leurs revenus.

Allan, qui aurait proféré des insultes à Edo De Laurentiis, le vice-président du Napoli et fils du président, le soir de la rébellion, sera plus lourdement sanctionné (50 % de ses revenus). Au total, ce sont près de 2,5 millions d’euros qui seront prélevés sur les salaires des joueurs, dont 200 000 euros pour le seul Allan. De Laurentiis va également attaquer ses joueurs pour atteinte à l’image du club.

Toujours selon la Gazzetta, les contrats de Dries Mertens et José Callejón, qui expirent en juin, ne seront pas prolongés. Le président aurait également décidé de mettre plusieurs cadres de l’équipe sur le marché. Allan, donc, mais aussi Lorenzo Insigne.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!