Ibrahim Kamara (Coach des Eléphants) : « L’équipe nationale n’est pas fermée à Gervinho »

Chez les Eléphants, Gervinho est l’absent qui fait le plus parler. Comme depuis la prise de pouvoir d’Ibrahim Kamara sur le banc des pachydermes ivoiriens, le cas du capitaine s’est une nouvelle fois invité à la conférence de presse animée ce mercredi par le sélectionneur national. Ignoré une fois de plus en dépit de ses belles performances en Serie A, l’absence de l’ancien attaquant de l’AS Roma a animé les débats. Une absence que coach Kamso a tenté à sa manière de justifier. « J’ai une vision plus globale de ce que je fais. Nous  sortons d’une CAN, des joueurs ont donné satisfaction, d’autres moins. Nous avons ajouté  des tests  avec des matchs  amicaux. Certains ont profité pour saisir leur chance. Ils ont donc marqué des points. Je fais des choix  par rapport à l’ensemble, à l’équipe.  Aujourd’hui Gervais (Gervinho) n’est pas là. C’est un choix que j’ai fait », a glissé dans un premier temps le successeur de Marc Wilmots. 

Mais en à croire Ibrahim Kamara, la mise à l’écart de Gervinho n’est pas définitive. « Ce n’est pas un choix définitif. Les choses ont tourné dans le bon sens pour certains. Peut-être pas pour Gervais. Il n’est pas le seul. Il y a bien d’autres qui mériteraient être  sur cette liste. C’est le cas de Michael Seri, c’est le cas d’autres joueurs. La porte n’est pas fermée.  J’ai fait des choix qui sont purement sportifs. Qu’est-ce qui vous dit que dans trois mois, Seri Michael et Gervais ne seront pas là ? »

PAR JEAN-DAVID KOKOLA
info@sportmania.ci




One thought on “Ibrahim Kamara (Coach des Eléphants) : « L’équipe nationale n’est pas fermée à Gervinho »

  1. OUATTARA Kounatio

    Pourquoi préférez vous wonlo coulibaly qui n’a pas fait le poids pendant la can à Hassan Kamara qui joue au stade Renais en remplacement de Ghislain Konan quand ce dernier est blessé ? Nous avons beaucoup de bons joueurs qui veulent jouer en équipe nationale, pourquoi ne faites vous pas jouer la concurence en convoquant au moins 30 joueurs pour choisir les plus en forme ? Quel exemple voulez vous donner aux autres joueurs en traitant Gervinho de la sorte ? Pourquoi n’avoir pas convoqué un arrière central de 25 ans comme Prince Désir Gouano de Amiens pour la concurrence avec Ismael ? Des joueurs peuvent changer de nationalité sportive à force de rester dans l’antichambre !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!