Hand, Nicolas Bléoué (Red Star) : « Nous allons jouer crânement nos chances en C1»

Gros bras du handball ivoirien, le Red Star (Hommes) va représenter la Côte d’Ivoire en Coupe d’Afrique des clubs champions. Avant le coup d’envoi de cette compétition prévue à Abidjan, Nicolas Bléoué, le coach des Etoilés, se penche sur les chances de son équipe.

 

Coach, vous êtes tombé dans la poule A avec un adversaire comme Al Ahly d’Egypte. Comment entrevoyez-vous les débtas pour votre formation ?
En toute sincérité, c’est une oule qui nous convient, même si nous sommes tombés sur un sacré client comme Al Ahly ou même le FAP du Cameroun. Nous ferons tout pour nous extirper de cette poule. Néanmoins, sachez que dans ce genre de compétition, quelle que soit la poule dans laquelle tu es, il faut te battre pour avancer. Et c’est ce que nous allons faire. En dehors d’Al Ahly, nos autres adversaires que sont Phoenix du Gabon, FAP du Cameroun et USFA du Burkina Faso sont abordables.

 

Quel sera l’objectif du Red Star à cette compétition ?
Je sais qu’on ne peut pas prendre la Coupe devant Al Ahly, ni le Zamalek. Néanmoins, nous allons tout faire pour améliorer notre classement par rapport à l’édition passée où nous avons terminé 13è.

 

Voulez-vous dire que le champion sortant, le Zamalek et Al Ahly sont intouchables ?
 Non, je ne dis pas que nous craignons particulièrement ces deux équipes. Mais, étant un technicien qui suit constamment l’évolution de ces formations et leur manière de travailler, je pense qu’elles sont au dessus du lot. Et comparativement à nous, c’est le jour et la nuit. Ce n’est pas une excuse, mais il faut reconnaître que ce sont des professionnels.

 

 Mais le fait de jouer à domicile ne peut-il pas être un atout pour vous ?
Ça peut l’être comme ça peut ne pas l’être également.  Parce que, quand on joue à domicile, la pression est tellement forte que les athlètes peuvent passer à côté de leur compétition. Mais, en même temps, s’ils ont été bien préparés psychologiquement, ça peut les galvaniser.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *