France: Victime de cris racistes, Prince Gouano sera reçu par la ministre des Sports

La rencontre Dijon-Amiens, comptant pour la 32e journée de la Ligue 1 soldée par un nul blanc (0-0), a été marquée par un  long arrêt de jeu à cause de cris racistes à l’encontre du capitaine  amiénois, Prince Gouano. « Nous sommes au 21e siècle, c’est inadmissible. J’ai marqué le coup en demandant d’arrêter le jeu parce que je pense que de nos jours, nous sommes tous égaux. Certes, il y a des couleurs, mais je pense qu’il faut voir au-delà de tout ça. Nous sommes tous des êtres humains. Le mot d’ordre, c’est l’amour. Il faut aimer son prochain, chose qui n’a pas été faite. Mais je ne lui en veux pas, il reste humain », a indiqué le défenseur de 25 ans, au coup de sifflet final.

 

Si le défenseur ivoirien ne veut pas porter plainte, la Ligue de Football Professionnelle a condamné ces insultes racistes et a apporté son soutien à Prince Gouano. « Dès mercredi, la Commission de Discipline se saisira du dossier. Dans le cadre de sa convention la LICRA, la LFP va étudier les suites judiciaires à donner à ce dossier », peut-on lire dans un communiqué de la LFP. En tout cas, le message de Prince Gouano, en réaction au racisme, est allé au-delà des frontières françaises.

 

Devenu une star après ses belles déclarations, Gouano sera même reçu par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. « Je pense recevoir Prince Gouano. Il faut écouter les joueurs, comprendre leur point de vue. Ça me semble important. », a-t-elle déclaré.

 

Joachim TIEGNA
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *