Football : Le stade olympique transformé en pâturage pour bœufs

Onze mois après la pose de la première pierre par le vice-président Daniel Kablan Duncan, les travaux du stade olympique d’Ebimpé n’ont guère avancé.

A un peu plus de trois ans d’une CAN dont il doit accueillir la finale, le stade Olympique d’Ebimpé a du mal à sortir de terre. Onze mois après la pose de sa première pierre par le vice-président de la République Daniel Kablan Duncan (à l’époque Premier ministre de Côte d’Ivoire), les travaux de l’enceinte n’ont guère avancé. Aucun mur n’est sorti de terre. Seule la présence d’une grue brinquebalante rappelle que des travaux sont en cours sur cet espace. Le chantier semble totalement à l’arrêt.

Presque abandonné, le site du futur plus grand stade du pays s’est transformé en véritable pâturage où zébus et vaches viennent s’alimenter en herbes bien fraîches. Tout cela dans la plus grande indifférence des autorités.

 

Linda Oriane O.




One thought on “Football : Le stade olympique transformé en pâturage pour bœufs

  1. Coman

    Je pense que les dirigeants de mon pays sont ignorant comme ils peuvent ignorer se genre de chose, laisser Des un stade sans protection sa du jamais vu.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!