Football-PSG: Voilà d’où viennent les malheurs d’Aurier

Indiscutable titulaire au Paris Saint-Germain depuis deux saisons, Serge Aurier a perdu sa place depuis son retour de la CAN 2017. Plus qu’une punition, c’est sur le terrain que viennent les malheurs du défenseur ivoirien. Explications.

Resté sur le banc lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions au Parc des princes il y a deux semaines, Serge Aurier devrait une nouvelle fois suivre la manche retour du duel entre le PSG et le FC Barcelone depuis le banc de touche du Nou Camp demain mercredi. Autrefois indispensable, le joueur formé au RC Lens a perdu sa place de titulaire depuis son retour de la CAN 2017 avec la Côte d’Ivoire. Si certains supporters d’Aurier font croire que leur champion subit une punition pour s’être rendu à la CAN, en réalité il n’en est rien. C’est sur le terrain que le latéral droit des Eléphants a perdu sa place au profil de Thomas Meunier.

Les statistiques sont sans appel pour Serge Aurier dans le mal qui l’oppose à Thomas Meunier. Arrivé  à Paris comme doublure de l’Ivoirien, le Belge est meilleur que son concurrent dans les tous domaines. En 1206 minutes de jeu avec le PSG en Ligue 1, Meunier n’a jamais connu la défaite. Contrairement à Aurier qui a perdu quatre matches en 1216 minutes jouées.

Statistiquement, Aurier ne fait pas le poids

Au niveau du nombre de ballons récupérés, le Belge fait mieux que l’Ivoirien (106 contre 64 ballons récupérés). Meunier réussit 67% de ses dribbles contre 44% seulement à Aurier. Au niveau des centres réussis, c’est le latéral droit des Diables Rouges qui mènent également la danse avec 24% de centres qui ont trouvé un coéquipier. Aurier, lui, ne cadre que 11% de ses centres. Même au niveau des duels gagnés, avec 61% de duels remportés, le longiligne Meunier surclasse le puissant Aurier avec ses 54% de duels gagnés.

Au regard de ces statistiques, on imagine assez rapidement le choix d’Unai Emery dans le couloir droit de sa défense au moment de composer son équipe.

Abdoul Kapo




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!