Foot, USA : Hope Solo veut la Fédération

Hope Solo a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de la Fédération américaine (USSoccer), jeudi. L’ancienne gardienne (36 ans, 202 sélections) a motivé sa décision par la capacité de savoir «exactement ce dont le football américain a besoin». «Je sais exactement comment y parvenir, a-t-elle expliqué sur sa page Facebook. Je crois qu’il n’y a pas de plus grand sacrifice que de se battre pour l’égalité, l’intégrité et l’honnêteté, en particulier pour une fédération, a-t-elle ajouté, qui peut donner tellement plus à notre population à travers tout le pays.»

Double championne olympique (2008 et 2012) et victorieuse de la Coupe du monde avec les Etats-Unis en 2015, Solo s’est aussi distinguée durant sa carrière, par son implication permanente hors des pelouses. Elle a notamment participé au mouvement des internationales américaines qui avaient menacé de boycotter les JO de Rio en 2016 si l’USSoccer n’accordait pas aux joueuses les mêmes indemnités que celles reçues par leurs collègues masculins.

Sunil Gulati ne se représentera pas

L’ex-joueuse s’est aussi signalée dans la rubrique des faits divers. En 2015, elle avait été suspendue durant un stage avec l’équipe nationale, alors qu’elle se trouvait à bord d’un véhicule conduit par son mari, en état d’ivresse. La jeune femme avait alors insulté les policiers. Sa carrière s’est achevée récemment après une autre suspension de six mois, à la suite de propos tenus après l’élimination de “Team USA” en quarts de finale des JO 2016 par la Suède.

Lors du scrution, qui aura lieu en février, Solo briguera la succession de Sunil Gulati, président en exercice depuis 2006. Ce dernier a indiqué lundi qu’il ne se représenterait pas après l’échec retentissant des Etats-Unis en qualifications de la Coupe du monde 2018, une première depuis 1986.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!