Foot, Suisse : Chassé, Doumbia Seydou explique la guerre qui l’oppose à son club du FC Sion

Les fronts se durcissent entre le FC Sion et les joueurs licenciés avec effet immédiat. En effet, Seydou Doumbia a notamment publié un message sur les conditions de son limogeage  sur son compte instagram.

« Le mardi 17 mars 2020 à 17 heures, nous joueurs, recevons un courrier nous demandant d’accepter de signer ou de refuser de signer sans discussion une réduction drastique de notre rémunération sans aucune perspective d’aménagement. »

Il mentionne une réunion des joueurs en urgence à 19 heures. « Tous les joueurs professionnels, sans exception, décidons de ne pas accepter une telle démarche, ni dans le fond, ni dans la forme du problème », écrit-il.

Le lendemain, un courrier nominatif quant au choix à opérer pour son salaire lui parvient par la messagerie Whatsapp selon le récit qu’il donne. « Suite à la réunion de la veille…., le bon sens m’a commandé de refuser une telle lettre par Whatsapp », précise-t-il. « Moins de 30 minutes après, je recevais toujours par le même canal une lettre de licenciement. »

Seydou Doumbia s’adresse finalement aux supporters et aux sympathisants du FC Sion « qu’il n’y a eu, de la part de mes coéquipiers et moi, aucun manque de considération ou alors tout autre argument, qui a conduit à cette situation. Il n’y a eu aucun dialogue, aucune mesure d’accompagnement, rien de tout cela », conclut-il.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!