Foot : Sans argent, la FIF demande aux joueurs de se débrouiller pour leurs billets d’avion

Devant l’incapacité de la Fédération ivoirienne de football à faire face aux frais des billets d’avion, plusieurs joueurs de l’équipe nationale Espoirs ont dû mettre la main à la poche.

 

Après plusieurs rendez-vous manqués, la Fédération ivoirienne de football n’a, une nouvelle fois, pas respecté sa parole donnée dimanche aux joueurs de la sélection Espoirs. Contrairement à ce qu’elle avait assuré aux joueurs, l’instance fédérale n’a pas pu finalement acheter les billets hier lundi. Dans les cordes, les dirigeants ont demandé aux joueurs de payer eux-mêmes les billets en leur assurant qu’ils seront remboursés. Soucieux d’éviter une humiliation et un forfait au pays, plusieurs joueurs ont ainsi dû mettre la main à la poche pour regagner Abidjan.

 

C’est le cas de Bayo Vakoun (Celtic Glasgow, Ecosse) ou encore d’Yves Dabila (Lille, France). D’autres ont réservé leur billet pour le vol Air France de ce mardi. Et devraient atterrir en soirée à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.

 

Mais tous les joueurs n’attendent pas les choses de la même oreille. Profondément déçus de l’amateurisme de la FIF, quelques uns ont décidé de ne pas payer le billet de leur propre poche. « C’est la première fois que je suis confronté à un tel niveau d’amateurisme. C’est hallucinant ! En dépit de l’amour que j’ai pour ce maillot, il n’est pas question que j’achète moi-même mon billet. C’est le rôle des dirigeants. Je vais reprendre l’entraînement avec mon club », nous a confié, en colère, un international Espoirs évoluant en Europe.

 

Faut-il le rappeler, l’équipe nationale Espoirs de la Côte d’Ivoire affrontera son homologue du Niger vendredi en éliminatoires de la CAN U23.

 

Abdoul KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *