Foot : Nice a escroqué 218 millions à l’ASEC Mimosas

Le transfert de Jean-Michaël Seri de Nice à Fulham en juillet 2018 n’a pas fini de faire parler de lui. Le conflit financier qui oppose, d’une part le milieu international ivoirien, et d’autre part l’ASEC Mimosas, à l’OGC Nice, a connu un nouvel épisode avec la plainte au pénal déposé par Seri contre son ancien club français lundi. Ancien joueur de l’ASEC Mimosas, Jean-Michaël Seri accuse Nice d’avoir sous-évalué son indemnité de transfert. Ce qui a eu pour conséquence de priver le joueur d’une prime de 458 millions de F CFA.

Mais Seri n’est pas le seul perdant dans l’affaire. Il y a aussi l’ASEC Mimosas et le Centre Cyrille Domoraud en Côte d’Ivoire. Si Nice n’avait pas sous-évalué l’indemnité de transfert de l’international ivoirien, ces deux clubs auraient empoché la bagatelle somme de 218 millions. L’ASEC et le Centre Cyrille Domoraud qui sont aussi défendus par le même avocat que Seri, réfléchissent à porter l’affaire devant la FIFA et au cas échéant devant un tribunal civil comme l’a fait leur ancien joueur. Il faut dire Me Roger Ouégnin avait déjà saisi la Ligue de football professionnel et la Fédération française de football.

PAR MANDELA TOURE
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!