Foot : Marc Wilmots quitte l’Iran sans avoir signé de contrat de sélectionneur

L’entraîneur belge a visité les infrastructures iraniennes et s’est entretenu avec le président de la Fédération iranienne, mais il est reparti sans signer de contrat.

 

Arrivé mercredi en Iran pour en devenir le sélectionneur, Marc Wilmots est reparti sans avoir signé de contrat. L’ancien sélectionneur de la Belgique (2012-2016) et de la Côte d’Ivoire (2017) a visité les infrastructures iraniennes et s’est entretenu avec Mehdi Taj, le président de la Fédération. Il devait signer un contrat lucratif (1 million d’euros par an) de trois ans, jusqu’au Mondial 2022.

 

« Si les deux parties parviennent à un accord, Wilmots retournera à Téhéran pour signer le contrat et commencer son travail », a indiqué l’agence semi-officielle Isna, qui avait annoncé sa signature.

 

France Football



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!