Foot : Les Ivoiriens choqués par la prime de 5000 F CFA donnée aux Eléphantes

Tombées une fois de plus en finale du tournoi UFOA B dames, les joueuses de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire ont perçu une prime de 5000 F CFA (7 euros) au terme de la finale. Cette prime choque les sportifs ivoiriens.

 

Nouvelle polémique autour de l’équipe nationale féminine de Côte d’Ivoire. L’année passée, les Eléphantes avaient reçu la somme de 10 000 F CFA (14 euros) après avoir perdu la finale du tournoi UFOA B dames devant le Ghana. Si cette prime insignifiante avait choqué les sportifs ivoiriens à l’époque, cette année, les joueuses ont reçu moitié moins. En effet, au soir de leur défaite aux tirs au but contre le Nigeria en finale, les coéquipières de la capitaine Fatou Coulibaly n’ont perçu que 5000  F CFA (7 euros) de la part de la Fédération ivoirienne de football.

 

Lire aussi : UFOA dames, les Eléphantes refusent la prime de 10000 F CFA

 

Si la Fédération fait savoir que les joueuses seront reçues par le ministre des Sports ivoirien et que les 5000 F CFA devaient juste permettre aux filles de rentrer en famille, cela ne convainc personne. « Même en attendant la réception des joueuses au cours de laquelle elles seront couvertes d’éloges et de primes, il est inconcevable de remettre la modique somme de 5000 F CFA à une joueuse ne serait-ce même que pour son transport. C’est humiliant ! », peste un dirigeant de club ivoirien.

 

Il faut rappeler que par faute de moyens, les Eléphantes avaient dû arrêter à plusieurs reprises les entraînements lors de la préparation de ce tournoi UFOA B.

 

Jean-David KOKOLA
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *