Foot : Les Comores vont saisir le TAS au sujet de la CAN 2019

La CAF pourrait faire l’objet d’une plainte devant le TAS de la part des Comores. En effet, adversaire des Lions Indomptables dans le groupe B des Eliminatoires de la CAN 2019,  ce petit pays de l’Océan Indien envisage d’aller devant les tribunaux à cause du non-respect de l’article 92 du règlement de la Coupe d’Afrique. «Nous demandons l’application du règlement, et plus précisément l’article 92, qui veut qu’un pays qui se voit retirer l’organisation de la CAN ne participe pas à l’édition en question», a laissé entendre le manager général de la sélection des Comores, Ben Amir Saadi.

 

En effet, l’article 92 stipule ainsi que «si une association qui a obtenu l’organisation du tournoi final de la coupe d’Afrique des nations se désiste ou se fait retirer l’organisation et que le retrait est notifié moins d’un an avant le coup d’envoi de la compétition, il y aura une amende de 275 millions de francs cfa et suspension à la prochaine édition de la CAN de son équipe nationale A, sans tenir compte de l’édition concernée».  

 

Seulement voilà, la CAF a confirmé que le Cameroun ne sera pas disqualifié des éliminatoires de la CAN 2019 malgré la perte de son statut de pays-hôte. « On n’a pas appliqué le volet sanction parce qu’on a tenu compte de certains facteurs. Il y a un pays qui mobilise des moyens colossaux. Mais malheureusement, il y a des aléas liés à l’état d’avancement des chantiers. Donc, on ne va pas le punir deux fois. […] Au jour d’aujourd’hui, le Cameroun est qualifié. […] Si les Comores gagnent, le résultat va jouer. […] Le Cameroun n’est pas exclu. […] Ils doivent se qualifier sur le terrain»,  a soutenu Constant Omari sur RFI.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *