Foot : Les centres de Yopougon séduits par le projet Cjeune

Les initiateurs du projet Cjeunes étaient face aux responsables des centres de formation de Yopougon, ce jeudi 1 novembre 2018, à l’hôtel Kimi. Et ce, dans le cadre d’une vaste campagne de sensibilisation et d’information qui a commencé quelques jours auparavant par la commune de Marcory. Aussi, pour Jean Marc Guillou, l’administrateur du projet et Eric Tiacoh, l’administrateur adjoint, s’agissait-il d’instruire ces responsables de centres sur les avantages à adhérer à cette compétition de masse au niveau des jeunes, baptisée Cjeunes. « Vous serez officiellement reconnus par la Fédération. Mieux, vous ne vous ferez plus voler vos joueurs par des agents. Mais, pour cela, il faudra adhérer à hauteur de 30 000 FCFA. Ainsi, vos jeunes seront identifiés et orientés vers les centres d’excellence », a d’abord expliqué Eric Tiacoh.

 

L’administrateur adjoint a ensuite indiqué qu’il y aura des textes qui seront mis en place en vue de permettre aux responsables de centres et d’équipes de bénéficier des retombées des transferts avant 12 ans (l’âge pris en compte par la FIFA). « Même le plus petit centre va bénéficier des retombées du mécanisme », a-t-il rassuré. En tout cas, le conférencier a invité tous ces responsables de centres de formations à s’approprier Cjeunes, véritable aubaine pour développer le football ivoirien. « Nous voulons nous appuyer sur vous pour améliorer et développer le projet Cjeunes. Il y va de la survie de votre passion et de la structuration du football ivoirien », a ajouté Eric Tiacoh.

 

Un discours à résonance égale au niveau de Jean-Marc Guillou, l’administrateur principal dudit projet qui y a ajouté une dose d’espoir conséquente. « Le montant d’adhésion est un petit investissement à côté de ce que vous allez gagner. Car, grâce à Cjeunes, vous aurez des retours sur les transferts en plus des fonds de solidarité », a expliqué le formateur français.  Et d’ajouter que : «C’est un projet ambitieux. Et nous voulons faire en sorte qu’il soit le votre. Car, c’est vous le football de masse. Et c’est vital pour vous plus que pour nous que vous y adhérez», a t-il conclu.

 

Abdoul KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *