Foot, Eléphants : Les 3 perdants de la liste d’Ibrahim Kamara

Wonlo Coulibaly (Défenseur)

Révélation ivoirienne à la CAN 2019, Wonlo Coulibaly sort de l’équipe de Côte d’Ivoire à la faveur de cette date FIFA. Présent au dernier rassemblement où il n’avait pas joué, le vent a tourné dans le mauvais pour le défenseur du TP Mazembe. Avec le retour de Ghislain Konan, on savait qu’il serait extrêmement compliqué pour Wonlo d’exister désormais chez les Eléphants. Et ça n’a pas manqué. Le défenseur polyvalent du TPM peut même se faire du souci puisque le sélectionneur lui a préféré un Souleymane Coulibaly porté disparu à Rennes (Ligue 1 française).

Jean-Michaël Seri (Milieu)

C’est la première fois depuis plus de trois ans, que Jean-Michaël Seri n’est pas convoqué en équipe nationale alors qu’il se porte bien. Aperçu en grande forme en Ligue des champions devant le PSG, le milieu de Galatasaray a été snobé par coach Kamso pour l’amical contre la RD Congo. L’ancien métronome de l’OGC Nice paye ainsi ses mauvaises contreperformances avec les Eléphants et son refus de répondre à sa convocation lors de la dernière trêve internationale.

Mel Togui (Attaquant)

Réclamé par certains supporters depuis l’an dernier, Mel Togui a eu sa chance le mois passé contre le Bénin et la Tunisie. Globalement décevant, l’attaquant du KV Ostende n’avait rien fait pour marquer des points auprès d’Ibrahim Kamara. Et comme depuis il est resté muet en club, le sélectionneur a préféré se passer des services de l’ancien buteur du SC Gagnoa. Si les places restent ouvertes en attaque où personne ne s’est encore véritablement imposé, Togui devrait batailler très dur pour espérer forcer à nouveau le portail de l’équipe nationale.

PAR JEAN-DAVID KOKOLA
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!