Foot : Elections FIF, Drogba… Bonaventure Kalou crache ses vérités

Ancien attaquant star des Eléphants, Bonaventure Kalou ne sera pas candidat pour succéder à Sidy Diallo au poste de président de la fédération ivoirienne de football. Mais le maire de la ville de Vavoua sera cependant un acteur important des élections à venir. « Bona » sera ainsi sur la liste conduite par Idriss Diallo. L’ex-buteur du PSG ne s’en est pas caché lundi lors de l’émission La grande Team de La 3. « Tous mes choix sont faits par conviction et j’essaie de regarder la mentalité de la personne avec laquelle je veux cheminer. Et si elle converge avec la mienne, j’y vais. Je l’ai déjà dit, j’étais avec Malick Tohé qui s’est aujourd’hui associé à Idriss Diallo, à partir de ce moment, je soutiens Idriss Diallo », a-t-il expliqué avec franchise.

Très à l’aise devant les caméras et avec la langue de Molière, le frère aîné de Salomon Kalou s’est aussi insurgé contre le camp Drogba, sans le nommer, qui diabolise à longueur de journées les autres candidats sur les réseaux sociaux : « Il n’y a pas de candidature mandatée par le Saint Esprit et d’autres candidatures à côté de celle-là, a balayé l’ancienne vedette de l’AJ Auxerre. Chacun devra séduire par son programme. Il n’y a pas un candidat intouchable et les autres. Ce n’est pas un vote populaire. Il y a 81 votants et tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux, n’est qu’une tempête dans un vers d’eau. Pour moi, toutes les candidatures se valent. Après, on regardera les aptitudes négatives ou positives, la valeur de chaque candidat pour se faire une idée ».

PAR ABDOUL Kapo
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!