Foot : Eboué n’a pas été ruiné par sa femme, mais par un pasteur nigérian !

Du nouveau dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Emmanuel Eboué. Selon un de ses proches, l’ancien international ivoirien n’a pas été ruiné par sa femme ; mais par un pasteur nigérian. Une version déjà avancée par Sportmania.ci en décembre 2016.

 

Rebondissement dans l’affaire Emmanuel Eboué. Un proche de l’ex-défenseur des Eléphants, qui nous a joints ce vendredi, balaie du revers de la main la version d’Eboué au sujet de ses malheurs financiers.  Contrairement à ce que l’ancien joueur d’Arsenal a raconté dans les médias, il n’aurait pas été ruiné par sa femme Aurélie Bertrand, mais plutôt par un pasteur nigérian installé à Londres, en Angleterre. « Aurélie n’a rien à avoir avec ce qui est arrivé à Manu (c’est le surnom d’Emmanuel Eboué). Notre frère ne dit pas la vérité. C’est un pasteur nigérian qui l’a arnaqué et ruiné », révèle ce parent d’Eboué.

 

Le pasteur nigérian est entré dans la vie d’Emmanuel Eboué lors de sa dernière saison à Arsenal, à un moment où le défenseur ivoirien jouait très peu avec les Gunners. Cet indélicat homme de Dieu a fini par prendre le contrôle de la vie et des comptes en banque d’Eboué quand celui a été transféré à Galatasaray (Ligue 1 turque). « Le pasteur avait même trouvé une autre femme à Manu. C’est avec cette dernière qu’il vivait à Istanbul. Il avait abandonné son épouse et ses enfants à Londres », glisse notre interlocuteur.

 

Isolé et endoctriné par le pasteur nigérian, Emmanuel Eboué s’était alors coupé de ses amis. « Il n’écoutait plus personne, même Kolo Touré qui l’avait accueilli et aidé à Arsenal. Il n’obéissait qu’à son pasteur à qui il faisait d’incessants virements d’argent. C’est comme ça que Manu a fini par se faire ruiner par cet escroc. Kolo lui avait dit de faire attention à ce monsieur.», conclut notre informateur.  

 

Solomon MWARABU, à Paris
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!