Foot, Crise à l’Africa : Koné Cheick Oumar a complètement échoué

La énième médiation entreprise entre Vagba Alexis et Bahi Antoine pour trouver une solution à la crise que vit le club Vert et Rouge a de nouveau échoué. En effet, sous l’impulsion notamment de l’ancien PCA Koné Cheick Oumar  et de Légré Charles, ancien dirigeant et actuel président du RAC handball, une tentative d’arbitrage a eu lieu le week-end dernier. Mais elle n’a point porté ses fruits. Puisque les deux parties ont du mal à s’entendre. « Je ne suis pas concerné par ce qui se dit. C’est de la comédie. Je ne tromperai  pas ma conscience. Je ne travaillerai pour rien au monde avec Vagba Alexis. On a formulé un certain nombre de griefs contre lui. On attend que la justice se prononce sur sa gestion. Je m’en tiens aux résolutions de notre AG du 11 mai », a fait savoir Bahi Antoine. Avant d’insister : « Le seule médiateur que nous connaissons à ce jour est Ervé Siaba qui, selon le président Sidy, est celui qui doit régler le problème de l’Africa Sports ».

On est donc loin du scénario qui prévoyait notamment de confier la présidence du club à Vagba Alexis quand Bahi Antoine serait le président délégué chargé du football. Et de la mise en place d’une commission  chargée des finances avec l’attribution de la trésorerie au camp Bahi et le secrétariat général à Vagba. « La reconnaissance du fait que Vagba Alexis est le président élu de l’Africa Sports est un préalable à toute discussion. Toute réforme est envisageable. Mais à la seule condition que le président Vagba soit respecté. Nous avons tendu la main au camp d’en face. On leur a même demandé de faire des  propositions. Seulement, on ne peut pas imposer quelque chose à un président élu », a insisté Dogba Serge, vice-président du comité exécutif de Vagba Alexis.

PAR MANDELA TOURE
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!