Foot : Après avoir joué pour le Burkina, Mofossé Karidioula interdit de jouer avec la Côte d’Ivoire

Sélectionné par Maxime Gouaméné pour prendre part aux éliminatoires du CHAN 2020, Mofossé Trésor Karidioula n’a malheureusement pu affronter le Niger. Et, la Côte d’Ivoire a été éliminée après une défaite (2-0) à Niamey et un court succès (1-0) au retour à Abidjan. Joueur majeur du championnat ivoirien, beaucoup de personnes n’ont pas compris la « disparition » de l’attaquant qui devait conduire l’attaque des Eléphants locaux, du groupe du sélectionneur Gouaméné. Dans le souci de faire la lumière sur cette affaire, nous avons mené notre petite enquête.

Lire aussi : Le Burkinabè Mofossé Karidioula convoqué chez les Eléphants

Contrairement à ce qui a été avancé par la rumeur, Mofossé Karidioula n’a pas été écarté de gaieté de cœur Maxime Gouaméné. Tout le contraire. « Karidioula Mofossé avait un statut complexe, explique le sélectionneur ivoirien. Par le passé, il a joué avec les U20 du Burkina Faso. Comme rien n’était clair à son sujet, la FIF m’a demandé de le retirer du groupe, le temps d’écrire à la FIFA. On a décidé de faire preuve de prudence parce que rien n’est facile pour les joueurs qui changent de nationalité sportive. On ne voulait pas prendre de risques. Avant toute utilisation du joueur, la FIF voulait avoir l’aval de la FIFA. Normalement, les choses devraient aller vite pour un joueur qui n’a pas joué avec la sélection A du Burkina Faso. Malheureusement, le processus a mis du temps. Je n’ai rien compris. Je ne sais vraiment pas pourquoi cela a coincé. »

Le sélectionneur et le joueur ne savent pas ce qui se passe

Mofossé Karidioula (21 ans), qui a décidé de laisser tomber les Etalons pour les Eléphants, a la même version à la bouche. « Je n’ai pas joué avec la Côte d’Ivoire à la demande de la Fédération ivoirienne de football. Etant donné que j’avais joué avec les Juniors burkinabè, la FIF a voulu tirer au clair ma situation pour ne pas être en faute. Elle a alors écrit à la Fédération burkinabè de football pour avoir des informations complémentaires et leur signifier que j’avais décidé de jouer désormais pour la Côte d’Ivoire. La FBF (la Fédération burkinabè) a compris la situation et a même rapidement délivré la lettre que la FIF attendait d’elle. Les dirigeants ivoiriens ont ensuite soumis mon dossier à la FIFA. Ensuite, je n’ai plus eu de nouvelles alors qu’on m’avait dit que je disputerai le match retour contre le Niger », déclare, dépité, le joueur du WAC Abidjan.

Lire aussi : Mofossé Karidioula laisse tomber le Burkina pour la Côte d’Ivoire

Selon nos informations, la FIF n’a pas encore reçu le feu vert de la FIFA. Un feu vert que Maxime Gouaméné appelle de tous ses vœux. « On espère que sa situation se réglera pour de bon avant nos prochaines échéances. C’est un attaquant avec beaucoup de qualités. Il est jeune, technique, adroit devant le but. Il peut vraiment beaucoup nous apporter. Mais pour l’instant, on ne peut malheureusement pas l’utiliser», regrette le patron des Eléphants locaux.

PAR ABDOUL KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!