Foot, Angleterre : Le grand retour du méchant guerrier Eric Bailly

Enfin le bout du tunnel pour Eric Bailly. Longtemps blessé, le défenseur international ivoirien a signé sa première titularisation de la saison en Premier League lundi lors de la victoire de Manchester United à Chelsea (2-0). Aligné dans l’axe droit d’une défense à trois avec Harry Maguire et Luke Shaw, l’ancien défenseur de Villarreal s’est fendu d’une prestation solide. Et montré qu’il n’avait rien perdu de sa verve.

Très concentré et appliqué, Bailly a signé une prestation rassurante. Solide, le Mancunien a été un mur infranchissable pour les attaquants des Blues. Il a été l’auteur de deux dégagements, une interception et d’un contré. Dans les airs, le défenseur central de 26 ans a été intraitable en remportant les cinq duels qu’il a eu à disputer. Techniquement, Bailly a également fait preuve de précision en réussissant trois de ses quatre passes en profondeur tentées, ne subissant qu’un dribble.

S’il a été à son avantage, Eric Bailly a aussi vécu des moments difficiles. Et affiché des déchets dans son jeu. Il n’a ainsi réussi que 85% de ses passes. Perdant six ballons. Le champion d’Afrique 2015, qui aime défendre débout, a aussi perdu trois de ses quatre duels au sol. Pour une première titularisation, on va souligner ce qu’a réussi de bien l’arrière central des Red Devils. Si MU n’a pas pris de but à Stamford Bridge, Bailly en est pour beaucoup. Lui qui semblait d’ailleurs satisfait de sa prestation au terme de la partie. « Il n’y a pas de meilleure façon de revenir. Une nuit que je n’oublierai jamais ! », a déclaré le Mancunien.

PAR ABDOUL KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!