États-Unis : le chanteur R. Kelly condamné à 30 ans de prison, les raisons 

Cette peine contre le chanteur a été prononcée par le tribunal fédéral de Brooklyn, là où son procès il y a neuf mois avait levé le voile sur la question des crimes sexuels au sein de la communauté noire aux Etats-Unis.

Une lourde peine contre le chanteur R&B, R. Kelly

La star américaine déchue du R&B, R. Kelly, reconnue coupable en septembre 2021 à New York d’avoir dirigé pendant des années un « système » d’exploitation sexuelle de jeunes, dont des adolescentes, a été condamné mercredi à 30 ans de prison.

Reconnue coupable d’un « système » d’exploitation sexuelle de jeunes, dont des adolescentes, il a été condamné ce mercredi à 30 ans de prison

Cette lourde peine contre le chanteur de 55 ans a été prononcée par le tribunal fédéral de Brooklyn, là où son procès il y a neuf mois avait levé le voile sur la question des crimes sexuels au sein de la communauté noire aux Etats-Unis. D’après des journalistes présents à l’audience, le chanteur mondialement connu pour son tube « I Believe I Can Fly » n’a pas dit un mot à l’énoncé du verdict.

Dans leur dernier réquisitoire, les procureurs fédéraux réclamaient au moins 25 années de réclusion criminelle en raison du « danger » que représenterait R. Kelly, de son vrai nom Robert Kelly, pour ses victimes et pour l’opinion publique. Le parquet américain a estimé qu’il était « un impudent, un manipulateur, dans le contrôle et la coercition, ne montrant aucun signe de remords ou de respect de la loi ».

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks