Elim CAN 2021, Eléphants : Pépé, Aurier, Kessié… ils ont de gros problèmes

Chez les Eléphants, les voyants sont d’être au vert. En plus du forfait de Wilfried Zaha, Ibrahim Kamara doit composer avec la méforme de trois tauliers de son groupe. Il s’agit de Nicolas Pépé, de Serge Aurier et de Franck Kessié. Pions essentiels du système du technicien ivoirien, ces trois joueurs vivent des moments très difficiles en club entre mauvaises prestations, critiques et mise à l’écart. Des difficultés qui pourraient impacté leurs performances en sélection au moment où la Côte d’Ivoire s’apprête à disputer ses deux premiers matches en éliminatoires de la CAN 2021.

Recruté à prix d’or (80 millions d’euros) par Arsenal en juillet, le premier nommé peine à se montrer à la hauteur de l’énorme investissement de son club. Malgré un statut de titulaire Pépé reste pour l’instant une grosse énigme, pour ne pas dire une déception. Il n’en fallait pas plus pour déclencher les critiques des observateurs et l’ire des supporters. Unai Emery, l’entraineur à l’origine de l’arrivée de l’ancien Lillois doit constamment monter au créneau pour demander de l’indulgence à l’égard de son gaucher.  

Débarrassé de la concurrence de Kieran Trippier parti à l’Atlético de Madrid, Serge Aurier a du temps de jeu en ce début de saison. Pourtant, le capitaine des Eléphants a du mal à faire l’unanimité sur son talent. S’il se montre intéressant en phases offensives, le latéral de Tottenham est souvent en difficulté quand il s’agit de protéger son gardien de but. Sa dernière faute sur Sadio Mané qui a précipité la défaite contre Liverpool (2-1) le 27 octobre dernier, a été l’occasion pour les détracteurs du défenseur ivoirien de 26 ans de le clouer au pilori. Il se dit aussi que les dirigeants des Spurs, irrités par l’inconstance de leur international ivoirien, chercheraient à se débarrasser de lui durant le prochain mercato.

Lui avait pourtant bien entamé la saison, disputant tous les matches du Milan AC. Mais il a fallu que les Rosseneri changent d’entraîneur pour que Franck Kessié tombe en disgrâce. Le nouveau venu, Stefano Pioli, a vite fait de reléguer l’international ivoirien sur le banc. Le technicien italien a même fait pire en ne retenant par Kessié dans le groupe milanais qui s’est déplacé dimanche sur le terrain de la Juventus Turin. La tension est désormais très forte entre l’Ivoirien de 23 ans et son club. Lequel a décidé de se débarrasser de lui en janvier au cours du mercato hivernal.       

PAR MANDELA TOURE
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!