Elim CAN 2019, Centrafrique : Le président de la Fédération menace son sélectionneur

Patrice Édouard Ngaissona, le président de la Fédération centrafricaine de football, a menacé de virer Raoul Savoy si les Fauves du Bas-Oubangui ne battaient pas mardi les Eléphants.

 

C’est ce qu’on appelle mettre la pression. Patrice Édouard Ngaissona, le président de la Fédération centrafricaine de football, est allé très fort avec Raoul Savoy, son sélectionneur. Le patron du football centrafricain a menacé le technicien suisse et tout son staff de renvoi en cas d’une nouvelle défaite des Fauves du Bas-Oubangui face aux Eléphants mardi. « Vous serez viré mardi si on ne bat pas la Côte d’Ivoire mardi à Bangui », a balancé Ngaissona au visage de Savoy et de ses adjoints.

 

Pour Patrice Édouard Ngaissona, il n’y a pas d’autre alternative que la victoire. «Coach, la CAN est à côté (au Cameroun). L’impératif est réel, nous devons y être et ça va passer par la victoire mardi », a intimé le président de la Fédération.

 

Joachim TIEGNA
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *