Eléphants : Patrice Beaumelle, un coach payé à ne rien faire ?

En raison du Covid- 19, les débuts de Patrice Beaumelle sur le banc des Eléphants ont été reportés à une date que personne ne peut aujourd’hui prévoir. Initialement, le successeur d’Ibrahim Kamara devait effectuer son baptême du feu en mars contre Madagascar en éliminatoires de la CAN 2021. Mais le Covid- 19 est passé par là. Alors, Beaumelle est-il payé à ne rien faire ?

Pas du tout. Depuis sa nomination, l’ancien lieutenant d’Hervé renard est à la tâche. Il a multiplié les contacts téléphoniques avec les cadres de l’équipe et certains joueurs auxquels il envisageait de donner une chance. Retranché à Abidjan depuis que le coronavirus a paralysé toutes activités, Beaumelle s’est montré très disponible. Fréquemment présent au siège de la fédération ivoirienne de football et à la Direction technique nationale, le technicien français ne se ménage pas avant la reprise des matches internationaux. « La santé, c’est la base avant de parler de football. Surtout que cette pandémie COVID-19 disparaisse pour de bon et qu’on puisse vivre. D’un point de vue personnel, je travaille au quotidien à la Fédération. J’ai appelé les joueurs. Il y a 75 voire 80 que je suis avec mon staff pour savoir où en ils sont physiquement. Certains se sont faits opérés, il y a eu des blessures, d’autres ont repris. On échange au quotidien. On montre qu’on est là. On a envie de la reprise. C’est notre raison de vivre », a indiqué le sélectionneur national sur le site de la FIF.

Par Abdoul Kapo
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!