Eléphants : Doumbia doit-il prendre sa retraite internationale ?

Non retenu pour la CAN 2017, l’avenir de Seydou Doumbia semble totalement boucher en sélection. Alors, l’attaquant du FC Bâle doit-il prendre sa retraite internationale ?

 

Attaquant ivoirien le plus prolifique en Europe, Seydou Doumbia n’a pourtant pas été retenu par Michel Dussuyer pour prendre part à la CAN 2017. Le buteur du FC Bâle et le sélectionneur ivoirien sont en conflit depuis des mois. Rancunier, Dussuyer, qui dit ne plus avoir confiance en Doumbia, a préféré fermer les yeux sur les belles performances de l’ancien joueur du CSKA Moscou, au risque de se priver d’un atout de poids, et miser sur des attaquants en manque de confiance ou de temps de jeu (Max Gradel, Wilfried Bony…).

Aujourd’hui, on voit mal comment Seydou Doumbia pourrait réintégrer cette sélection ivoirienne tant que Michel Dussuyer en sera le sélectionneur. Serait-il alors préférable que l’ancien avant-centre de l’AS Denguélé d’Odienné (Ligue 1 ivoirienne) tire un trait définitif sur les Eléphants ? De toute façon, Doumbia a déjà pris une telle décision par le passé. C’était en 2014 quand Sabri Lamouchi ne l’avait pas retenu pour la Coupe du monde au Brésil. « C’est une décision qui appartient au joueur. C’est à lui de voir s’il doit mettre fin à sa carrière internationale. Mais la réaction de Michel Dussuyer à son égard est une réaction d’orgueil. C’est vrai que Dussuyer a dit que sa confiance est rompue en Doumbia. Mais lui-même son avenir ne tient qu’à un fil. Du jour au lendemain, il peut être débarqué. Il a un contrat limité dans le temps. Ce n’est donc pas lui qui va briser la carrière d’un joueur », assène le journaliste Fernand Dedeh qui dit n’avoir jamais été favorable à la présence de techniciens européens à la tête des sélections africaines.

« Ce n’est pas Dussyer qui va briser sa carrière » : Fernand Dedeh

Pour Antoine Mahan, journaliste sportif et ami de Seydou Doumbia, l’heure de la retraite internationale est loin d’avoir sonné pour l’attaquant du FC Bâle : « Prendre sa retraite internationale n’est pas la bonne décision. Seydou Doumbia a encore beaucoup à donner. Il ne sera pas à la CAN, mais il y a la Coupe du monde qui approche à grands pas et qui va se disputer dans un pays (la Russie où Doumbia a passé quatre ans au CSKA Moscou, Ndlr) qu’il connait très bien. Il faut que les choses s’arrangent entre lui et le sélectionneur. La Côte d’Ivoire a besoin d’un joueur d’expérience de la trempe de Doumbia », estime-t-il.

Alors, Seydou Doumbia doit-il prendre sa retraite internationale ou doit-il s’accrocher en espérant que Michel Dussuyer revienne à de meilleurs sentiments ? Votre avis nous intéresse !

 

Abdoul Kapo




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!