Eléphants : 5 choses que vous ne savez pas de Zaha

En très grande forme depuis quelque temps, Wilfried Zaha est l’homme en forme de Crystal Palace et des Eléphants. Mais connaissez-vous bien le dribbleur des Eagles ? 

 

  1. Il est né à Abidjan

Avant qu’il n’opte pour la Côte d’Ivoire, plusieurs personnes ont toujours pensé que Wilfried Zaha était né en Angleterre. Pourtant, c’est bien à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, que l’ailier de Crystal Palace a vu le jour le 10 novembre 1992, soit dix mois après le premier sacre de la Côte d’Ivoire à la CAN. Wilfried Zaha a vécu pendant quatre ans sur les bords de la lagune Ebrié avant que ses parents ne décident d’émigrer en Angleterre, à la recherche d’une vie meilleure. La famille Zaha pose ses valises à South London, dans la banlieue sud de Londres où le gamin tapera dans ses premiers ballons. Alors qu’il est seulement âgé de huit ans, Crystal Palace repère le bambin et l’engage dans son académie en 2002. Zaha débute chez les pros lors de la saison 2009-2010, à même pas 18 ans, lors d’un match face à Cardiff. Dès la première journée de la suivante, il signe un but et une passe décisive face à Leicester et ne lâche plus sa place de titulaire, le plus souvent sur le flanc droit de l’attaque.

  1. Il a été élu meilleur espoir

Wilfried Zaha a toujours été un prodige du ballon rond. Impressionnant dès ses débuts avec Crystal Palace, le natif d’Abidjan a fait les choses en grand une fois qu’il a été admis dans l’équipe professionnelle des Eagles. Lors de la saison 2012, alors âgé de 19 ans, Zaha met tout le monde d’accord sur son incroyable talent en Championship (la Ligue 2 anglaise). Homme à tout faire de Crystal Palace, l’Ivoirien est récompensé en fin de saison. Il est élu meilleur jeune joueur de Championship. Ce n’est pas tout. Il est également élu dans l’équipe type de la saison. Un début de carrière en fanfare qui attise les convoitises des plus grands clubs anglais comme Manchester United, Liverpool, Arsenal et Tottenham. Le prodige des Eagles s’engagera finalement le 25 janvier 2013 avec les Reds Devils.

  1. Il a échoué à MU

Poursuivi par les plus grosses écuries anglaises, Wilfried Zaha opte pour Manchester United en janvier 2013. Mais le jeune ailier est prêté dans la foulée à son club de Crystal Palace. C’est à l’été 2013 que Zaha débarquera pour de vrai chez les Reds Devils, alors entrainés par Louis van Gaal. Arrivé plein d’espoir et d’ambitions, Zaha aura du mal à s’acclimater au jeu de MU. Malgré son talent, l’Ivoirien se montre décevant quand on lui accorde sa chance. Sous pression, Louis van Gaal se montrera peu patient avec le prodige inconstant. Vainqueur du Community Shield à l’ouverture de la saison anglaise, Wilfried Zaha finit par sortir des 18 du technicien néerlandais. En janvier, il est prêté à Cardiff City pour se refaire la cerise. A son retour en fin de saison, Zaha est cédé à son ancien club de Crystal Palace qui vient d’accéder à la Premier League.

  1. Il a dit non à Drogba

En 2012, au plus fort de ses exploits avec Crystal Palace et dans la foulée de son titre de meilleur espoir de Championship, Wilfried Zaha est officiellement contacté par la Fédération ivoirienne de football pour intégrer les Eléphants. L’instance fédérale charge Didier Drogba, à l’époque à Chelsea, de convaincre le feu follet de Crystal Palace. Le capitaine des Eléphants de l’époque appelle directement son cadet pour lui faire part de l’intérêt de son pays de naissance. Zaha ne s’embarrasse de fioritures et rembarre le buteur de Chelsea. Une mésaventure que Drogba a eu du mal à digérer. A l’époque, Wilfried Zaha, sûr de son talent et de sa force, est décrit comme un fanfaron, un arrogant. Il repousse donc Didier Drogba et la Côte d’Ivoire et donne son accord à l’Angleterre. L’Ivoirien de naissance est convoqué pour la première fois avec les Three Lions en novembre 2012 par Roy Hodgson qui l’aligne lors d’un match amical contre la Suède. Zaha connaitra une deuxième sélection avec l’Angleterre avant d’être jeté à la cave. Barré chez les Anglais, il décide de jouer pour la Côte d’Ivoire en novembre 2016 et participera à la CAN 2017 avec les Eléphants pour le résultat que l’on sait.

  1. Fan d’attiéké et d’alloco

Arrivé en sélection ivoirienne il y a quatre mois, Wilfried Zaha s’est laissé contaminer par les habitudes culinaires de son pays de naissance. Très heureux chez les Eléphants, l’homme fait tout pour accélérer son adaptation. « Wilfried a décidé de passer désormais ses vacances en Côte d’Ivoire. Il a été bien accueilli par l’ensemble de l’équipe. Il s’y sent très bien. Il a ainsi redécouvert l’attiéké et l’alloco », confie son frère. L’attiéké et l’alloco ne sont toutefois pas les seules spécialités ivoiriennes que l’ailier de Crystal Palace adore. Autrefois fan de RnB américain, Zaha écoute désormais des artistes ivoiriens en vogue comme Dj Aarfat et Serge Beynaud.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!