Disparition : Qui était Kobe Bryant, la légende du basket disparue tragiquement ?

Enfant prodige de la NBA et du Basket-ball mondial, Kobe Bryant tire définitivement sa révérence, quatre ans après avoir annoncé qu’il quittait les parquets. La légende de la balle au panier a tragiquement disparu avec sa fille et sept autres compagnons dans un crash d’hélicoptère, dans la matinée du dimanche 26 janvier 2020 près de Los Angeles, aux Etat-Unis. C’est une ijcône du sport qui s’en est allée en laissant un riche héritage. Des centaines de pages ne suffiront pas pour décrire l’immense carrière et la forte personnalité du « Black Mamba ».

L’annonce de sa tragique disparition a créé une onde de choc dans le monde sportif. Âgé de 41 ans, Kobe Bryant et huit autres passagers (dont sa fille) ont perdu la vie dans un accident d’hélicoptère. Un décès soudain qui a abasourdi des millions de fans dans le monde. C’est en 1996 que Kobe Bryant a été sélectionné à 17 ans, à sa sortie du lycée, en 13e position par les Hornets de Charlotte, dans une des Drafts considérée comme l’une des plus riches de l’histoire de la NBA. Dans la foulée, les Hornets vont le céder aux Lakers dans un échange incluant le pivot serbe Vlade Divac.

À cette époque, Kobe Bryant était perçu comme un prospect, un joueur à fort potentiel qu’il fallait développer. Il a dû attendre sa troisième saison pour s’imposer comme une pièce maîtresse des Or et Pourpre de Los Angeles. A 19 ans, il devient All Star pour la première fois. Avec l’arrivée du pivot Shaquille O’neal, en provenance d’Orlando Magic, on assistera à la formation d’un duo d’élite qui va permettre aux Lakers de signer un Three Peat (3 titres consécutifs en 2000, 2001, 2002). Kobe a grandi et a voulu le faire savoir : sortir de l’ombre de Shaquille O’neal. Le pivot ultra dominant transféré au Heat de Miami, Kobe va montrer qu’il avait les épaules pour porter les Lakers.

Après quelques années de disette, il signe le back to back (deux titres consécutifs) en 2009 et 2010. Il totalise alors cinq titres. On retiendra en outre dans la carrière du « Black Mamba » son match du 22 janvier 2006 face aux Raptors de Toronto, où il inscrit 81 points à lui seul. Le 13 avril 2016, il tire sa révérence de la plus belle des manières en scorant 60 points face au Jazz de Utah. Le Basketball est un sport où les statistiques accrochent et Kobe Bryant en était un monstre. Il compile en 20 saisons NBA, 346 matchs pour 33.643 points inscrits. En plus de ses cinq titres NBA, il sera médaillé d’or olympique à deux reprises.

Kobe Bryant, ce n’était pas uniquement les chiffres. Kobe c’est aussi le mental. Le Black Mamba était un féroce compétiteur respecté de tous. Il était à l’image de son idole Michael Jordan. Un véritable gagneur comme Mohamed Ali, Michael Schumacher, Tiger Woods voire Usain Bolt. Après sa retraite, il s’était lancé dans la promotion du Basketball féminin, dont sa fille Gianna décédée avec lui, était une adepte. Adieu Kobe Bryant #Mamba_Out !

PAR PEMA GAEL BAYALA, à Ouagadougou




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!