Cyrille Bayala (international burkinabè) : « Aruna Dindane m’a fait aimer le RC Lens »

L’international burkinabè Cyrille Bayala a rejoint les rangs du Racing club de Lens en toute fin de mercato estival, en provenance de Sheriff Tiraspol (Moldavie). Pour la saison 2017 – 2018, le feu follet burkinabè évoluera en Ligue 2 française avec les « Sang et Or ». Pour le compte de la webtv du club lensois, l’international burkinabè a répondu à diverses questions dans le cadre d’une interview.

Cyrille Bayala, après plusieurs jours d’attente, êtes-vous heureux d’être enfin à la Gaillette (Centre d’entrainement du RC Lens) ?

Effectivement, je suis content d’être parmi les Lensois. Dès qu’ils m’ont contacté je n’ai pas hésité. Je suis vraiment très content d’être ici aujourd’hui.

Qu’est-ce qui fait que tu as signé au RC Lens dès que tu as été contacté ?

On sait très bien que Lens est une très grande équipe. J’ai connu pas mal de joueurs qui ont évolué ici. Par exemple Aruna Dindane que j’apprécie beaucoup. Lens est un grand club et forcément, ça attire des joueurs qui sont ambitieux et qui souhaitent aller de l’avant. C’est ce qui m’a motivé de venir ici.

Le club vous a dit qu’il avait besoin de vous. Pourquoi on a besoin de toi ? Quel est le joueur Cyrille Bayala ?

Je n’aime pas trop me vanter, j’ai du mal à me définir. Je vais peut-être laisser le temps aux supporters, aux dirigeants et à ceux qui m’ont fait confiance pour être là, de pouvoir me juger.

Sur le terrain tu es assez polyvalent, tu peux jouer sur tout le front de l’attaque. C’est ça ?

Effectivement, je suis assez polyvalent. Je peux jouer à gauche ou à droite, souvent en soutien de l’attaquant et parfois en pointe.

Au niveau collectif et personnel, tu peux nous parler des objectifs que tu t’es fixés ?

Il s’agira de réaliser une très bonne saison, même si le club a débuté mal. J’essaierai d’apporter ce que je sais faire à l’équipe, l’aider à atteindre ses objectifs. Et moi particulièrement, j’espère réaliser une très bonne saison et pourquoi pas viser un lendemain meilleur.

Tu es encore un jeune joueur et pourtant tu as déjà pas mal d’expérience. Ça fait un bon moment que tu joues notamment en sélection nationale…

J’ai effectué presque toutes les catégories de jeunes en sélection nationale. J’ai joué en junior, en espoir et aujourd’hui je suis en équipe du Burkina Faso. Au fur et à mesure, j’acquiers un peu d’expérience, donc je peux dire qu’à ce niveau, ça va progressivement.

Depuis le début de l’interview vous affichez un large sourire. On nous dit que du bien de toi, alors l’homme Cyrille Bayala ressemble à quoi, fait quoi, que disent ses proches de lui ?

Généralement, on me dit que je suis simple et que je suis humble. C’est une de mes qualités. C’est ce qu’on m’a enseigné. Je crois que lorsqu’on est humble, on peut passer partout sans baisser la tête. Donc je garde cette humilité là et je travaille pour qu’on m’apprécie à ma juste valeur.

Avez-vous envie d’ajouter un petit mot pour clore cette interview ?

Je dois d’abord vous remercier de m’avoir accordé cette interview. Je suis très heureux d’être à Lens et j’ai hâte de retrouver le terrain et d’aider le club du mieux que je peux.

 

 

Interview retranscrite par Pema Gaël Bayala, à Ouagadougou




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!