CAN U23 : Ira Tapé, le nouveau Copa Barry des Eléphants !

Décrit comme un gardien de but à potentiel, Eliezer Ira Tapé n’avait pas encore l’opportunité d’étaler au grand jour son talent. C’est désormais chose faite pour celui qui était le troisième portier de la Côte d’Ivoire à la dernière CAN. De retour en Egypte, cette fois dans la peau du numéro 1 des espoirs ivoiriens, le portier du FC San Pedro a marqué les esprits hier mardi au stade international du Caire. Si le double buteur Youssouf Dao qui a été élu homme du match par la CAF, Ira Tapé n’a pas été moins décisif dans la qualification ivoirienne pour la finale de la CAN U23 et pour la phase finale des Jeux Olympiques.

Si le portier de 22 ans, qui a encaissé deux buts, a été moins décisif durant les 120 minutes de la partie, il s’est ensuite chargé de tout lors de la séance des tirs au but pour faire chavirer son équipe de bonheur. Comme Alain Gouaméné en 1992 et Copa Barry en 2015 avant lui, Ira Tapé a été le principal héros de ces traditionnelles séances de tirs au but qui opposent constamment le Ghana à la Côte d’Ivoire lors des grands tournois continentaux. Si ses illustres devanciers avaient permis aux Eléphants de monter sur le toit de l’Afrique, le dernier rempart des Pétruciens n’a, lui, envoyé les Eléphants Espoirs « qu’en » finale en stoppant trois tirs adverses.

Grand et imposant (1,97 m), Eliezer Ira Tapé aura l’occasion, dans trois jours, de se barder lui aussi d’or face à l’Egypte en finale. En cas d’une nouvelle séance de tirs au but, la Côte d’Ivoire pourra de nouveau compter sur ses bras qui s’étirent à l’infini. Et si d’aventure lui et ses coéquipiers offrent à la Côte d’Ivoire sa première CAN U23, alors Ira Tapé se tapera une place aux côtés d’Alain Gouaméné et de Copa Barry !

PAR ABDOUL KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci     




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!