La CAN sucrée de Mazé : « Les Sénégalais sont invisibles à l’œil nu »

Premier pays africain selon le classement FIFA, le Sénégal se devait de confirmer ce statut de prestige. En tant que grands favoris de cette CAN, les Lions de la Teranga ont fait une belle entrée dans la compétition et sont les premiers qualifiés pour les quarts de finale après leur victoire sur le Zimbabwe qui avait impressionné lors de son premier match. Il faut dire que la tâche était rude pour les Zimbabwéens. On sait tous que le teint noir des Sénégalais est d’une teinture immodérée. Comme le match se jouait en pleine nuit dans un stade insuffisamment éclairé, les joueurs Zimbabwéens avaient du mal à voir les Sénégalais. Quand ils se rendaient compte que les Sénégalais fonçaient avec le ballon dans leur camp, il était déjà trop tard. But, but, but !

Personne n’aimerait vraiment être à la place des Zimbabwéens quand on sait que leur président n’est personne d’autre que le fameux Robert Mugabe. Les joueurs doivent s’attendre à tout moment d’un post assassin de leur président. Nous aussi on l’attend pour bien rigoler. On s’imagine d’un post du style : « Le Zimbabwe remporter la CAN ? C’est comme si tu disais que moi j’avais perdu les élections, c’est impossible ! ». En tout cas, bon courage à eux.

Quant aux Sénégalais, ils sont les seuls favoris qui n’ont pas encore déçu. On sait qu’ils font déjà la « grande bouche », mais nous les Ivoiriens, on est bien placé pour leur donner un petit conseil. « Être premier sur papier et débuter en fanfare la CAN n’est pas forcément synonyme de victoire finale ». Les Eléphants en savent quelque chose.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!