CAN 2019 : Mouez Hassen s’excuse après sa bêtise

C’était l’une des images fortes du huitième de finale de la Coupe d’Afrique des nations entre le Ghana et la Tunisie, lundi soir à Ismaïlia, en Égypte (1-1, 4-5 aux tirs au but). Alors que les deux équipes filaient vers la séance décisive, le sélectionneur de la Tunisie, Alain Giresse, comme avant lui le sélectionneur des Pays-Bas, Louis van Gaal, durant la Coupe du monde 2014, avait fait entrer son deuxième gardien, Farouk Ben Mustapha, à la place de Mouez Hassen.

Sur le moment, Hassen a eu du mal à quitter le terrain puis, furieux, il a bien failli rentrer au vestiaire avant de revenir timidement applaudir l’arrêt de Ben Mustapha qui a envoyé les Aigles de Carthage en quarts de finale. Sur son compteTwitter, le gardien niçois a présenté ses « excuses à (son) coach, à ses coéquipiers ainsi qu’aux supporters » pour sa « réaction regrettable » due « à la pression de la partie » et à son « enthousiasme à jouer pour (son) drapeau ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *