CAN 2019, Max Gradel : « On est la Côte d’Ivoire, on doit se faire respecter »

Éliminée en groupes lors de la CAN 2017, absente du Mondial 2018, la Côte d’Ivoire a beaucoup à prouver à la CAN, selon son capitaine Max-Alain Gradel.

Alors que la Côte d’Ivoire reste sur deux années compliquées, entre une élimination dès la phase de groupes de la Coupe d’Afrique des nations 2017 et une non-qualification pour le Mondial 2018, les Ivoiriens abordent la CAN avec humilité. « Comme toute équipe, elle a dû digérer des changements, a expliqué Max-Alain Gradel. Il y a toujours un moment où il faut recommencer certaines choses. Il a fallu repartir de derrière. Forcément, les choses ne peuvent pas aller aussi bien qu’avant, mais on essaye de reconstruire l’équipe. »

Les Éléphants ne manquent pourtant pas d’ambition. « On veut recommencer à avancer comme on a su le faire en 2015 (l’année du sacre) […] On est la Côte d’Ivoire quand même ! On n’est pas les favoris, mais il faut se faire respecter. Après, peu importe ce qu’il va se passer, il faut tout donner. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!