CAN 2019 : Les notes des Eléphants contre l’Afrique du Sud

La Côte d’Ivoire a parfaitement lancé lundi sa CAN en battant l’Afrique du Sud (1-0). Voici les notes des Eléphants.

Sylvain Gbohouo : 6/10

Nullement inquiété  en première période, le portier ivoirien a ensuite mieux géré les rares situations sud-africaines après la pause.

Serge Aurier : 7

Elu homme du match par la CAF, le capitaine ivoirien a livré un match sérieux et de très bonne facture. Impliqué, Aurier est resté concentré tout au long de la partie, se montrant solide sur son côté.

Ismaël Traoré : 6

On a vraiment rien à reprocher au « cyborg » de la défense ivoirienne, hormis un dégagement raté sans conséquence finalement en première mi-temps.

Wilfried Kanon : 6

Wilfried Kanon a fait passer un véritable moment de frayeur aux supporters ivoiriens dans les ultimes instants de la partie en provoquant une grossière faute en pleine surface. Heureusement pour la Côte d’Ivoire, l’arbitre n’a pas bronché. Hormis ce raté, le joueur d’ADO La Haye a été solide dans l’ensemble.

Wonlo Coulibaly : 7

Le latéral gauche de l’ASEC Mimosas ne connait pas la pression. Alors qu’il disputait son premier match de CAN, Coulibaly a fait preuve d’une sérénité bluffante. Combatif, le Mimos a rendu une copie impeccable avant son remplacement à la 87è mn par Souleyman Doumbia.  

Franck Kessié : 5

Attendu, Franck Kessié a répondu aux attentes, surtout défensivement. Au vu de son talent, on attend évidemment plus du milieu du Milan AC. Mais on se contentera de sa partition d’hier.

Serey Dié : 6

A 34 ans bien tassés, Serey Dié n’a rien perdu de son énergie. Le doyen des Eléphants a beaucoup couru face aux Bafana Bafana, ratissant un nombre incalculable de balles.

Jean-Michaël Seri : 2

Avec lui, il ne faut plus rien attendre. Chargé de l’animation du jeu, Seri n’a rien montré. On s’est même demandé s’il était présent sur la pelouse du stade Al-Salam.  Jamais vraiment dans le coup, le sociétaire de Fulham a éprouvé toutes les peines du monde à étaler ses qualités techniques. Et avec 36 ballons touchés et de nombreuses approximations techniques, Seri n’a pas eu l’influence escomptée. Une piètre performance dans la lignée de ses sorties avec les Eléphants. Il a été remplacé dès la 68è pour Wilfried Zaha qui s’est montré très brouillon.

Nicolas Pépé : 7

Un coup franc sur le poteau, un autre joliment sorti par le gardien adverse. Des accélérations foudroyantes. Nicolas Pépé a été très entreprenant face à l’Afrique du Sud. Même si le Lillois n’a pas marqué, pour nous, il aura été le meilleur Eléphant de la partie.

Max Gradel : 5

N’eut été sa passe décisive pour Jonathan Kodjia, Max Gradel aurait eu une note plus mauvaise. Malgré sa bonne volonté, l’attaquant de Toulouse est passé à côté de son match. Il a cédé sa place à la 87è mn à Maxwel Cornet.

Jonathan Kodjia : 6

Son but à la 65è a sauvé sa prestation. S’il s’est battu comme un chien, Kodjia s’est montré très maladroit en vendangeant deux grosses opportunités.

Ibrahim Kamara (Sélectionneur) : 8

En décidant de laisser Jean-Philippe Gbamin et Wilfried Zaha sur le banc, Ibrahim Kamara a surpris tout le monde. Finalement, le sélectionneur a vu juste puisque Max Gradel et Serey Dié qui ont pris les places des deux premiers cités, ont été à la hauteur de l’événement. Tactiquement, coach Kamso s’en est aussi très bien sorti.

JEAN LOUIS SOGLO, AU CAIRE
ino@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!