CAN 2019 : Le top 4 des stars qui ont été mises à la porte

Avant le coup d’envoi des quarts de finale de la CAN, Sportmania.ci dresse son top 5 des stars africaines qui ont été boutées hors du tournoi alors qu’elles nourrissaient les plus grandes ambitions.

Mohamed SALAH (Egypte)

Attendu comme la superstar du tournoi, Mohamed Salah a quitté la CAN par la petite porte avec l’Egypte, éliminé dès les huitièmes de finale par la modeste Afrique du Sud. Une terrible désillusion pour le Ballon d’Or africain qui espérait enlever la couronne de roi d’Afrique sur ses terres. Auteur seulement d’un but, Salah a traversé la CAN comme une ombre, ne parvenant jamais à tirer son équipe vers le haut.

Hakim ZIYECH (Maroc)

Flamboyant avec l’Ajax Amsterdam qu’il a conduit jusqu’en demi-finale de la Ligue des champions, Hakim Ziyech aura raté dans les grandes largeurs son tournoi. En vérité, le génial marocain, qui espérait éblouir l’Afrique et se poser en candidat crédible pour le Ballon d’Or, n’a jamais vu le jour à cette CAN. Les mauvaises prestations de Ziyech ont atteint leur point culminant en huitièmes de finale contre le Bénin. Match au cours duquel l’ailier de l’Ajax a raté le penalty de la victoire et de la qualification dans les ultimes instants de la partie. La suite, on la connait.

Christian BASSOGOG (Cameroun)

Elu meilleur joueur de la CAN 2017 au Gabon à seulement 21 ans, Christian Bassogog a été méconnaissable en Egypte. Comme si l’exil du Camerounais en Chine au Henan Jianye FC, lui avait enlevé tout son talent. Hormis sa passe décisive contre le Nigeria, Bassogog n’a jamais influé sur le jeu des Lions Indomptables. Fébrile, l’ex-attaquant d’Aalborg (Danemark) qui espérait doubler la mise avec son pays, est totalement passé à côté.

André AYEW (Ghana)

Contrairement aux stars citées plus haut, lui aura tout fait, en bon capitaine, pour guider sa troupe vers les sommets continentaux. Auteur d’un but et de prestations abouties, André Ayew n’a pas cependant pu rien faire pour s’extirper du piège tunisien en huitièmes de finale. Voilà comment le joueur de 29 ans quitte la CAN sur la pointe des pieds. Une nouvelle désillusion pour celui qui avait déjà perdu la finale de 2015 aux tirs au but devant la Côte d’Ivoire.

PAR ABDOUL KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!