CAN 2019, Guinée : Les joueurs refusent de s’entraîner pour une affaire de primes

Les joueurs du Syli National ont fait grève pour réclamer des primes.

 

En pleine préparation pour la CAN 2019 au Maroc, les joueurs du Syli National ont fait grève le samedi dernier. Si  l’on en croit la presse guinéenne, les poulains de Paul Put ont observé un « arrêt de  travail » pour exiger l’intégralité des primes des 3 matchs amicaux programmés durant leur stage. « C’est vrai que les joueurs ont réclamé les primes, l’encadrement de son côté, a favorablement accueilli cette demande et à même promis de payer ces primes en ce début de semaine », a rapporté au site Guinéefoot, une source proche du Syli national.

 

A ce jour, chaque joueur guinéen a perçu une prime de 19 millions de F CFA lors des éliminatoires de la CAN 2019. Cette affaire de prime intervient après la défaite surprise des Guinéens face à la modeste Gambie, le week-end dernier (0-1). Elle a, du reste, obligé le président de la Fédération, Antonio Souaré, a lancé  un appel au clame. « Je demande à tout le monde de mettre de côté nos ego pour s’unir derrière le Syli. Il faut que tout le monde se donne la main pour accompagner notre équipe nationale. C’est important. Nous avons besoin de tout le monde, les querelles internes ne nous amèneront nulle part. Ce qui est important à ce jour, c’est la Guinée, nous devons nous battre pour notre pays, pour atteindre ensemble l’objectif », a affirmé le patron de la Féguifoot.

 

F.O
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!