CAN 2019, Eléphants : Wilfried Bony prend le pouvoir en attaque

Auteur d’un doublé contre les Comores il y a deux semaines, c’est Wilfried Bony qui sera aligné en pointe ce mercredi contre la Zambie.

S’il avait été appelé pour jouer un rôle de doublure de Jonathan Kodjia, Wilfried Bony a gagné des points auprès d’Ibrahim Kamara depuis. Le doublé claqué par l’attaquant d’Al-Arabi (Qatar) contre les Comores le 7 juin dernier à Boulogne-Sur-Mer, et des séances abouties depuis le démarrage du stage de préparation, combinées à la prestation ratée de son concurrent direct samedi dernier devant l’Ouganda, ont fait considérablement évolué le statut d’un Bony qui n’en demandait pas mieux. Aujourd’hui dans l’esprit du sélectionneur ivoirien, l’homme aux 15 buts en sélection part avec une touche d’avance. En mots plus clairs, Bony a largué Kodjia dans les plans de coach Kamara.

 

Wilfried Bony va ainsi valider son nouveau statut ce mercredi. Selon nos sources, c’est bien le champion d’Afrique 2015 qui sera aligné en pointe face aux Chipolopolo. Jonathan Kodjia prendra place sur le banc. La composition de ce jour sera une forte indication sur le onze qui va entamer la CAN dans moins d’une semaine face à l’Afrique du Sud au Caire.

 

Hormis ce passage en force de Wilfried Bony, Kamara va aligner tous ses cadres. En défense, Sylvain Gbohouo sera protégé par Serge Aurier, Ismaël Traoré, Wilfried Kanon et Wonlo Coulibaly. Franck Kessié, Jean-Philippe Gbamin et Jean-Michaël Seri seront chargés de l’animation de l’entrejeu quand le trio Pépé-Bony-Zaha se chargera de faire sauter l’arrière-garde zambienne.

 

La composition de la Côte d’Ivoire :

Gardien : Gbohouo
Défenseurs : Serge Aurier, Ismaël Traoré, Wilfried Kanon et Wonlo Coulibaly
Milieux : Franck Kessié, Jean-Philippe Gbamin et Jean-Michaël Seri
Attaquants : Pépé-Bony-Zaha

 

Abdoul KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!