CAN 2019, Eléphants : Les 3 gagnants du premier tour

Grâce à de belles performances, ces joueurs se sont rendus indispensables durant les matches de poule de la Côte d’Ivoire. Ils devraient continuer à bénéficier de la confiance du sélectionneur Ibrahim Kamara au second de la compétition.

Max Gradel (Attaquant)

Annoncé remplaçant en début du tournoi, Max Gradel a pourtant disputé en tant que titulaire, toutes les rencontres des Eléphants. Moins performant et flamboyant, le joueur de Toulouse est pourtant l’un des hommes de base de coach Kamso. Auteur de l’ouverture du score face à la Namibie, le champion d’Afrique 2015 de 31 ans a vaincu la concurrence de Wilfried Zaha et Nicolas Pépé.

Geoffroy Serey Dié (Milieu)

Remplaçant lors des matches de préparation, Geoffroy Serey Dié était promis au banc en Egypte. Mais ce milieu expérimenté a su renverser la situation en sa faveur et convaincre le sélectionneur de lui faire confiance. Certainement le joueur ivoirien le plus régulier depuis le coup d’envoi de la CAN, Serey Dié (34 ans) a crevé les écrans lundi contre la Namibie. Au bout d’une prestation des plus abouties, il a été élu meilleur joueur du match. Celui qui dispute sa dernière CAN avec la Côte d’Ivoire tiendra un rôle important dans la suite des événements pour son équipe.

Wonlo Coulibaly (Défenseur)

Après avoir raté le stage de Paris, Wonlo Coulibaly partait de loin dans l’esprit d’Ibrahim Kamara. Confronté  à la blessure de Souleyman Doumbia, le sélectionneur le sélectionneur a dû lancer d’entrée Wonlo Coulibaly. Et depuis, le défenseur de l’ASEC Mimosas a débuté les trois matches de poule de la Côte d’Ivoire. Solide sur son côté, Coulibaly réalise pour l’instant une bonne compétition, même s’il peut mieux faire dans le domaine offensif.

PAR ABDOUL KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *