CAN 2019, Eléphants : Bony, Boli, Assalé… qui sera chassé par Kamara ? 

Avec le forfait pour blessure d’Abdoul Karim Cissé, ce sont trois joueurs qui vont quitter les Eléphants dans deux jours.

 

Avec 26 joueurs à sa disposition, Ibrahim Kamara devra mettre trois joueurs à la porte le 9 juin pour en garder les 23 qui iront défendre les couleurs ivoiriennes en Egypte. A ce jour et avant le match amical de ce vendredi face aux Comores, voici les quatre joueurs qui risquent d’être recalés.

 

Yohan Boli (Attaquant)

 

S’il sort d’une saison correcte avec Saint-Trond en Belgique, Yohan Boli a été l’une des surprises de la liste d’Ibrahim Kamara. Le buteur de Saint-Trond lutte pour arracher une place de doublure de Jonathan Kodjia. Ses 12 réalisations en Jupiler Pro League ne pèseront pas lourd si Boli ne se montre pas à son meilleur niveau pendant le stage de préparation et le match amical qui attend les Eléphants le 7 juin, lui qui n’avait jamais été convoqué par Kamso de Paris.

 

Wilfried Bony (Attaquant)

 

Alors que l’on pensait qu’il était fini pour l’équipe nationale, Wilfried Bony a effectué un come-back incroyable à la faveur de cette CAN. Auteur seulement de 7 matches au Qatar, le champion d’Afrique 2015 part de loin. Mais son expérience et son profil différent de celui de Kodjia pourrait jouer en sa faveur au moment de la décision finale du sélectionneur. Mais Bony n’aura aucune faveur. Il doit démontrer qu’il peut-être utile à la CAN.

 

Roger Assalé (Attaquant)

 

Habitué des listes d’Ibrahim Kamara, Roger Assalé a pourtant tout intérêt à se méfier. Lors de sa titularisation contre le Liberia en mars, le joueur des Young Boys de Berne a déçu. Malgré son statut de champion d’Afrique, il reste sous la menace d’un renvoi à la maison surtout que l’ancien joueur du Séwé Sports de San Pedro a moins performé cette saison en club.

 

Cheick Comara (Défenseur)

 

Vice-champion d’Afrique avec le WAC Casablanca, Cheick Comara est celui qui a bénéficié du forfait d’Eric Bailly. Vu le nombre restreint de défenseurs centraux sur la liste, l’ancien joueur de l’Africa a toutes les chances d’être du voyage aux pieds des pyramides. Mais il pourrait être menacé si  le sélectionneur décidait de ne recaler que deux attaquants.

 

Jean-David KOKOLA
info@sportmania.ci

 

  • Les 26 Eléphants :
  • Gardiens de but : Sylvain Gbohouo (TP Mazembe, RD Congo), Ali Badra (Free State Stars, Afrique du Sud), Tapé Ira (FC San Pedro)
  • Défenseurs : Serge Aurier (Tottenham, Angleterre), Comara Cheick (WAC, Maroc), Wilfried Kanon (ADO La Haye, Pays-Bas), Wonlo Coulibaly (ASEC Mimosas), Abdoulaye Bamba (Angers, France), Simon Deli (Slavia Prague, République tchèque), Ismaël Traoré (Angers, France), Mamadou Bagayoko (Red Star, France).
  • Milieux de terrain : Jean-Philippe Gbamin (Mayence, Allemagne), Geoffrey Serey Dié (Neuchâtel Xamax, Suisse), Jean-Michaël Seri (Fulham, Angleterre), Angban Victorien (Metz, France), Franck Kessié (Milan AC, Italie), Ibrahim Sangaré (Toulouse, France).
  • Attaquants : Yohan Boli (Saint-Trond, Belgique), Max Alain Gradel (Toulouse, France), Nicolas Pépé (Lille, France), Wilfried Zaha (Crystal Palace, Angleterre), Jonathan Kodjia (Aston Villa, Angleterre), Roger Assalé (Young Boys Berne, Suisse), Maxwel Cornet (Lyon, France), Wilfried Bony (Al Arabi, Qatar).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!